Recherche

Culture METAL

Webzine

Catégorie

Littérature

Ministry au Knotfest

Fort de leur dernier et excellent album en date, sorti le 9 mars 2018 chez Nuclear Blast Records, Amerikkkant, que j’ai d’ailleurs élu « Meilleur album de l’année 2018 » à Culture METAL, le groupe américain de metal indus avec Al Jourgensen en figure de proue de Ministry se produisait au Knotfest le jeudi 20 juin 2019 (18h-18h40) sur la MainStage 01 du Hellfest.

📸 Voici un retour en images sur le concert de Ministry au Knotfest par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography pour Culture METAL. Lire la suite

Publicités

Le Hellfest, un pélerinage pour metalheads

« It’s our music, our culture, our way of life ! » A travers son double regard de métalleux et de sociologue, Corentin Charbonnier, dans son ouvrage issu de sa thèse d’anthropologie sur l’étude du festival Hellfest, Le Hellfest, un pélerinage pour metalheads, nous invite au cœur du plus grand festival metal de France ; un festival ainsi représentatif de la culture metal, culture à part entière.  Lire la suite

Will Argunas : A Pure Fucking Artist

J’ai eu l’opportunité de faire la rencontre de Will Argunas à l’excellent festival qu’est le Metal Culture(s) qui prêche le même credo que je prêche ici à Culture METAL : le metal, ce n’est pas que de la musique, c’est une culture : de la littérature, de l’art et du cinéma. En d’autres termes, parmi les gens qui font le metal, il n’y a pas que des musiciens, il y a aussi des auteurs et des artistes. Will Argunas est un auteur de bande dessinée : il a d’abord réalisé des portraits de festivaliers au Hellfest entre 2010 et 2013, il réalise aujourd’hui des portraits de nos rock stars, icônes du metal. Dans le cadre de la neuvième édition festival Metal Culture(s), du 8 au 11 mai 2019, Will Argunas présentait en avant-première son nouvel artbook Gods Of Metal et exposait ses portraits des dieux et légendes du metal aux côtés des sculptures de GR à la Bibliothèque Multimédia du Grand Guéret, en Creuse (23) du 8 mai au 1er juin 2019.

Lire la suite

Lords Of Chaos de Jonas Åkerlund

« On June 6, 1992, Bergen’s Fantoft Stave Church, an impressive and historically signifiant twelfth-century building, was attacked by arsonists, the wooden structure soon giving way to the flames and burning to the ground. » Dayal Patterson, Black Metal : Evolution Of The Cult, Feral House, 2013 (page 160)

Le 6 juin 1992 à 6h du matin (06/06 6:00 = 666), la Stavkirke de Fantoft à Bergen en Norvège a été incendiée par Varg Vikernes et des membres du Black Circle. D’où la publication de Culture METAL un 6 juin à 6h du matin, vingt-sept ans après les faits, où nous revenons sur l’histoire de Mayhem et de la scène black metal norvégienne avec le biopic Lords Of Chaos de Jonas Åkerlund.

L’histoire du groupe Mayhem et de la scène black metal norvégienne, pourtant légendaire dans le milieu, est portée pour la première fois à l’écran par un ex-musicien de black metal, Jonas Åkerlund, aujourd’hui réalisateur de films et de clips. Parce qu’il est destiné à un « Inner Circle« , un cercle d’adeptes restreint, l’univers du black metal n’avait guère intéressé le septième art de la même manière que le hard rock ou le metal mainstream, souligne le webzine Born To Watch (le site des films privés de ciné) http://borntowatch.fr/lords-of-chaos-plus-metal-tu-meurs/

Il faut dire que les faits dont s’inspire le film sont récents et l’un des protagonistes du film, Vikernes, est encore vivant. On dit qu’il aurait d’ailleurs été révolté d’être joué à l’écran « par un Juif ».

Lire la suite

Zmiéna : Donnez naissance à la créature !

Donnez naissance à la créature ! Prenez part à la transformation avec Zmiéna, croisement entre La Métamorphose de Franz Kafka et La Mouche de David Cronenberg !

La campagne de financement participatif est lancée sur ulule 👉 https://fr.ulule.com/zmiena/

Lire la suite

Lords Of Chaos : Semez le chaos !

Pour la diffusion du film Lords Of Chaos de Jonas Åkerlund, le biopic sur Mayhem et la scène black metal norvégienne, une campagne de financement participatif a été organisée par la société de distribution et d’édition de films indépendants, UFO Distribution, l’ayant droit du film Lords Of Chaos en France et lancée sur la plateforme de financement participatif kisskissbankbank ; une campagne de crowdfunding grâce à laquelle vous avez eu l’opportunité de précommander le film en DVD ou en BluRay. Vos contributions ont permi d’atteindre le double objectif de la campagne : éditer le film en DVD et BluRay, et organiser de séances exclusives dans des salles de cinéma partenaires.

Message de UFO Distribution à l’attention de tous les contributeurs de la campagne de crowdfunding LORDS OF CHAOS (02/07/2019 à 12h45)

« Comme vous le savez tous, à peine quelques jours avant la fin de la campagne, nous ne savions pas si cette dernière allait aboutir. Voilà pourquoi, nous avons nous-mêmes décidé de compléter les fonds manquants. Par conséquent, nous n’avions pas lancé la production des goodies et des coffrets DVD en amont. Aujourd’hui, nous pouvons vous promettre une livraison de toutes vos contreparties en septembre ! Par ailleurs, nous avons décidé de ne pas avoir recours à un prestataire et d’assurer nous-mêmes les envois. Merci encore pour tous vos message, votre soutien et d’avance, de votre patience !« 

Lire la suite

L’habit ne fait pas le pasteur…

JeLost Gospel pense que je vais en réjouir autant que je vais en décevoir, il ne sera pas question de Papa Emeritus de Ghost ici, mais d’un autre type d’homme de peu de foi : Al Jourgensen de Ministry*. Parmi les autobiographies récentes, on ne peut pas Lire la suite

Silent Seas : Welcome in the temple

Parmi les formations émergeantes de la scène hexagonale, les combos originaires de l’Ouest ne manquent pas. Leur difficulté : se démarquer de la quantité de (bons) groupes qui font leur apparition sur la toile et sur les scènes locales. Les nantais de Silent Seas l’ont bien compris. Patiemment, ils ont commencé à tracer leur route et à se constituer une fanbase locale et fidèle. Le début de l’année 2019 marque pour eux une étape cruciale ; celle de la sortie de leur premier opus. Temples Always Stand étant encore tout chaud, Culture METAL a voulu faire plus ample connaissance avec la bande à Aurélie (batterie). Rencontre.

 

Lire la suite

Orgueil, préjugés et sortilèges

Je ne m’étais jamais intéressée au phénomène des fan films. Or, je suis tombée par hasard sur le fan film Voldemort : Origins of the Heir qui m’a, contre toute attente, impressionné et tenue en haleine tout au long de sa durée. Puis j’ai visionné Snape and the Marauders, que j’ai jugé tout aussi excellent. Enfin, j’ai visionné Le Maître de la Mort, que je n’ai pas aimé car j’ai jugé le jeu des acteurs très médiocre.

Le lendemain, j’ai consulté la plateforme de financement participatif ulule au cas où un projet d’un fan film de Harry Potter serait en cours. Or, plusieurs projets sont en cours de financement, dont un qui m’a séduit : Orgueil, Préjugés Et Sortilèges ; projet de l’équipe du Cocotte Show (de jeunes créateurs poitevins) dont la campagne de financement participatif prend fin dans quelques heures. Soutenez-les car ils le méritent, mais n’ont encore pas tout à fait atteint l’objectif des 9.000 euros qu’ils demandaient. A l’heure où je vous écris (23h32), 81% de l’objectif est atteint soit 7.365 euros. Il manque encore 1.635 euros. J-1. Il reste encore 24 heures de campagne.

Orgueil, Préjugés et Sortilèges croise les univers littéraires de deux femmes de lettres britanniques : celui, fantastique, de J.K. Rowling avec celui, historique, de Jane Austen (1775-1817) pour un double hommage cinématographique dans la lignée des fans films de Harry PotterOrgueil, Préjugés et Sortilèges – le film, prend le titre du roman de Jane Austen, Orgueil et Préjugés (1813) et déplace dans le temps, l’univers de Harry Potter qui prend alors place en 1791 (du temps où écrivait Jane Austen) à Poudlard, l’école de sorcellerie britannique (lieu qu’a inventé J.K. Rowling).

https://fr.ulule.com/orgueil-prejuges-et-sortileges/

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑