Travelling fête ses 30 ans et offre ainsi une rétrospective de 30 années de festival, 30 années de cinéma et un panorama de 30 villes qui ont été portées à l’écran par le cinéma, et mises à l’honneur par Travelling, le festival de la ville au cinéma de Rennes Métropole. Chaque édition de Travelling représentait un portrait urbain de la ville qu’elle portait à l’ecran dans ce qu’elle présentait d’unique. Or, à l’occasion des 30 ans de Travelling, Culture METAL part en balade cinématographique à travers le monde : en Europe, en Asie, en Amérique, dans des « villes-mondes » * universelles, impersonnelles et souvent dystopiques. telles New York, Hong-Kong, Séoul, Tokyo, Berlin, Londres, Paris… dans le monde réel et dans des mondes imaginaires, dans des mondes de réalités virtuelles et même au-delà du monde avec des chefs-d’oeuvres cinématographiques tels 2001, l’odyssée de l’espace…

Voici le parcours de Culture METAL sur Travelling :

📆 Mardi 5 février : la soirée inaugurale du festival avec la projection de Chungking Express de Wong Kar-Wai-Wai ; Travelling « ville-monde » Hong-Kong. https://culturemetal.com/2019/02/06/travelling-a-hong-kong-avec-chungking-express/

 

📆 Mercredi 6 février

13h45 Gaumont : La Chant de la Mer, le film d’animation, de Tom Moore (2014) a été projeté dans le cadre de la section Travelling Junior. J’avais eu l’opportunité de visionner ce long-métrage d’animation en avant-première lors du Festival National du Film d’animation à Bruz en 2014 et j’avais vécu quelque chose de l’ordre du féérique, et du mélancolique. (« Qui n’est autre que le bonheur d’être triste. » Victor Hugo). Ceux qui nous aiment, ne nous quittent jamais, même lorsqu’ils meurent. Que d’émotions et de larmes ! Un film d’animation que je vous recommande ! Le Chant de la Mer était aussi projeté à 10h45 au Gaumont le mardi 12 février 2019.

14h Gaumont : La Tortue Rouge, le film d’animation de Michael Dudock de Wit (2016) a été projeté dans le cadre de la section Travelling Junior. Pour ma part, pas de recommandation particulière en faveur de ce film d’animation.

18h30 Auditorium de la Maison des Associations (MDA) : le concept de ville-monde a été développé dans le cadre de la rencontre-conférence-débat « villes-monde, villes-cinéma » qui était animée par Ronan Le Mouhaër, journaliste rennais, Carlos Moreno, professeur des universités, expert international de la Smart City humaine et Thierry Méranger, enseignant et critique aux Cahiers du Cinéma.

20h45 Gaumont : 2001, L’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick https://culturemetal.com/2019/02/07/travelling-lodyssee-de-lespace/

 

📆 Jeudi 7 février

13h45 au Gaumont : Les Ailes du Désir de Wim Wenders (1987) Rétrospective Travelling Berlin 1992 (sélection du public). https://culturemetal.com/2019/02/16/travelling-en-hommage-a-bruno-ganz/

Brainstorm.jpg 

Le cinéma immersif de Douglas Trumbull

18h Tambour : Trumbull Land, un documentaire inédit de Gregory Wallet (2018).

21h15 Gaumont : Brainstorm de Douglas Trumbull (1983).

https://culturemetal.com/2019/02/07/travelling-lodyssee-de-lespace/

 

📆 Vendredi 8 février

13h30 Gaumont : La la Land de Damien Chazelle (2016), puis conférence à 18h30 à l’IFA. https://culturemetal.com/2019/02/14/travelling-et-si-on-chantait/#more-39935

20h Cinéville : Blade Runner de Ridley Scott (1982) ou l’après séance avec l’Agence Tous Geeks ! https://culturemetal.com/2019/02/07/travelling-lodyssee-de-lespace/

 

📆 Samedi 9 février :

11h : Gaumont : Un poison nommé Wanda de Charles Crichton (1998) ; Rétrospective Travelling Londres 1990 (sélection du public).

14h30 Tambour : Metropolis, chef d’oeuvre de Fritz Lang (1927) en copie restaurée. Rétrospective Travelling Villes Imaginaires 1999 (sélection du public). https://culturemetal.com/2019/02/15/travelling-2019-science-fiction/

Les Fils de l'Homme.jpeg

 

🎥 Les Fils de l’Homme (Children Of Men) de Alfonso Cuarón (2006), le réalisateur entre-autre du Prisonnier d’Azkaban – Harry Potter 3 (2004) et de Roma (2018) ; avec Clive Owen (l’un des acteurs protagonistes de Sin City de Franck Miller). Film en séance unique et complète le samedi 9 à 18h15 au Cinéville.

Travelling « ville-monde » Londres

 

20h45 Gaumont : La Haine de Mathieu Kassovitz (1994) avec Vincent Cassel. Rétrospective Travelling Banlieues 1997 (sélection du public).

 

22h : concert à L’Étage de MellaNoisEscape (Olivier Mellano)

 

📆 Dimanche 10 février :

11h Gaumont : Playtime de Jacques Tati (1967) – Travelling villes-monde Paris.

14h Gaumont : l’Etrange Noël de M Jack (The Nightmare Before Christmas) de Henry Selick. NB : Tim Burton ne l’a pas réalisé, mais a contribué à son scénario. https://culturemetal.com/2019/02/14/travelling-et-si-on-chantait/#more-39935

18h15 Gaumont : Mad Love In New York (2014)

Je vous renvoie ici vers un article digne d’intérêt : https://50ansdecinema.wordpress.com/2017/10/29/made-love-in-new-york-2016/

Mad Love In New York.jpg

Travelling New York avec Josh et Benny Sadfie

D’autres films des frères Sadfie étaient projetés sur l’édition Travelling villes-monde dont :

🎥 The Pleasure Of Being Robbed (2008) en séance unique le jeudi 7 à 20h30 au Tambour

🎥 Lenny and the kids (2009) au Tambour les vendredi 8 (18h) et mardi 12 (13h45).

🎥 Good Time (2017) entre-autre à l’Arvor le samedi 9 avec Fernando Ganzo, journaliste à Sofilm ; projection qui était précédée d’une conférence : Quand les frères Sadfie revisitent le New York de Scorsese et de Cassavetes. 

 

21h Ciné TNB : Santiago, Italia de Nanni Moretti en avant-première. La sortie nationale en salles est prévue au 27 février 2019.

 

📆 Lundi 11 février :

Lost In Translation

13h45 Arvor : Lost In Translation  de Sofia Coppola (2003) ;

Travelling villes-monde Tokyo

J’ai apprécié l’aspect contemplatif du film et la relation qui s’instaure entre deux protagonistes, deux américains, une jeune femme trentenaire et un quinquagénaire dans la ville monde de Tokyo qui leur est étrangère.

 

 

18h45 Gaumont : The Chaser de Na Hong-Ji. La séance était précédée d’une présentation du film par Simon Daniellou, universitaire.

Rétrospective Travelling Séoul 2016 (sélection du public)

et 21h15 Gaumont : Holy Motors de Leos Carax (Travelling villes-monde Paris). https://culturemetal.com/2019/02/11/travelling-holy-motors/#more-39611

 

📆 Mardi 12 février :

14h Gaumont : Chantons sous la pluie(Singin’ In The Rain) de Stanley Donen et Gene Kelly (1952) https://culturemetal.com/2019/02/14/travelling-et-si-on-chantait/#more-39935

16h30 : Montparnasse de Mikaël Hers (2009)

17h30 : Akira de Katsuhiro Ôtomo (1988). Rétrospective Travelling Tokyo 1998 – sélection du public. https://culturemetal.com/2019/02/15/travelling-2019-science-fiction/

20h30 Gaumont : Yi Yi d’Award Yang (2000) que j’ai trouvé intéressant certes, mais long et ennuyeux. Je me suis rendue sur cette séance par défaut, étant arrivée en retard pour la séance unique au Gaumont à Rennes de Under The Silver Lake de David Robert Mitchell (2018)

 

Wish-list Travelling  : je ressors de l’édition 2019 de Travelling « villes-monde » avec un « wish-list » de 33 films à voir ou à revoir.

2001 L’odyssée de l’espace : A revoir !

Accident : A voir ! 

L’Ami Américain : A voir !

Brainstorm : A revoir !

Burning : A voir ! 

Children Of Men : A revoir !

D’avoir autant apprécié Chungking Express de Wong Kar-Wai m’a donné l’envie de visionner les autres films de sa filmographie à l’affiche de Travelling : Nos Années Sauvages, et Les Anges Déchus.

Compañeros : A voir lors de sa sortie nationale dont je préciserai la date.

District 9 : Vu !

Ex libris :  New York Public Library : A voir ! 

Good Time : A voir ! 

Her : A voir ! 

La La Land : A revoir !

Le chant de la mer : A revoir !

Lenny and the Kids : A voir !

Lost In Translation : A revoir ! 

Lou et l’île aux sirènes : A voir !

Mulholland Drive : A revoir !

Office : A voir !

Peau d’âne : A voir ! 

Le Pont du Nord : A voir ! 

Sita chante le blues : Vu et revu ! Et Seder Masochism, autre film d’animation de Nina Paley que j’ai vu aussi. 

Singin In The Rain : A revoir ! 

Sous un coin de ciel bleu : A voir ! 

Sparrow : A voir ! 

Taxi Driver : A revoir ! 

The Pleasure Of Being Robbed : A voir ! 

Titicut Follies : A voir ! 

The Nightmare Before Christmas : A revoir ! 

Trumbull Land : A revoir ! 

Un poisson nommé Wanda : A voir ! 

Under The Silver Lake : Vu ! 

Wardi : A voir lors de sa sortie nationale le 27 février ou sur le Festival du Film d’Animation de Rennes du 24 au 28 avril 2019.

 

Rétrospective Travelling par Culture METAL 

1990 Travelling Londres : Un poisson nommé Wanda de Charles Crichton (1989)

1991 Travelling Rome : La Dolce Vita de Frédérico Fellini (1960, en version restaurée)

1992 Travelling Berlin : Les Ailes du Désir de Wim Wenders (1987)

1993 Travelling New York : Taxi Driver de Martin Scorsese (1975)

1994 Travelling Madrid : Talons Aiguilles de Pablo Almodóvar (1991)

1995 Travelling 100 Villes : Querelle de Rainer Werner Fassbinder (1982) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

1996 Travelling Montréal : Jésus de Montréal de Denys Arcand (1988) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

1997 Travelling Banlieues : La Haine de Mathieu Kassovitz (1994)

1998 Travelling Tokyo : Akira de Katsuhiro Otomo (1988)

1999 Travelling Villes Imaginaires : Metropolis de Fritz Lang (1927, en version restaurée)

2000 Travelling  Le Caire : Gare centrale de Youssef Chahine (1958, en version restaurée) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2001 Travelling Dublin : My Left Foot de Jim Sheridan (1989) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2002 Travelling Lisbonne : Aniki-Bobô de Manoel de Oliveira (1942) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2003 : Travelling Téhéran : Ten d’Abbas Kiarostami (2002) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2004 Travelling Marseille : Le Rendez-vous des quais de Paul Carpita (1950/1953, en version restaurée) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2005 Travelling Helsinki : Un homme sans passé d’Aki Kaurismäki (2002) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2006 Travelling Alger : La Bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo (1965, en version restaurée) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2007 Travelling La ville la nuit : Le Solitaire de Michael Mann (1981, ⛔️ – 12 ans) un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2008 Travelling Buenos Aires : Les Neuf reines de Fabian Bielinsky (2000) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2009 Travelling Jérusalem palestinienne : Chronique d’une disparition d’Elia Suleiman (1996) et Travelling Jérusalem israélienne My Father My Lord de David Volach (2007) deux films qui ne figurent pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2010 Travelling Istanbul : Uzak de Nuri Bilge Ceylan (2003) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

2011 Travelling Mexico : La Zona, propriété privée de Rodrigo Pla (2007) ; un film qui ne figure pas parmi la sélection du public des 30 ans de Travelling.

Une pause, que je vous propose, s’impose. Je suis accréditée en tant que journaliste sur chacune des éditions du festival Travelling depuis l’année 2012, depuis en fait l’édition Travelling Bruxelles.

2012 Travelling Bruxelles : Mr Nobody de Jaco Van Dormael (2010) est le film que j’aurais, sans hésitation, choisi. Or, c’est Toto le Héros du même réalisateur, Jaco Van Dormael (1991) qui a été présélectionné par l’équipe de Travelling, mais qui n’a pas été sélectionné par le public.

2013 Travelling Edimbourg/Glasgow : Rock’n Love de David Mackennzie (2012) ou Trainspotting de Danny Boyle (1996) – Perso, je n’ai pas (encore vu la suite, Trainspotting 2) sont deux films très différents certes, mais que j’aurais néanmoins choisis : l’un parle d’une rencontre amoureuse en plein festival musical et l’autre parle d’amitié et de drogue sur le ton de l’humour ; pas comme Requiem For A Dream de Darren Aronofsky 2001 qui nous laisse dans un état de traumatisme.  Or, c’est My Name is Hallam Foe de David Mackenzie, le réalisateur de Rock’n Love (2007) qui qui avait ouvert de l’édition Travelling Edimbourg/Glasgow a été présélectionné par l’équipe de Travelling, mais qui n’a pas été sélectionné par le public.

2014 Travelling Rio : Le cinéma brésilien ne m’ayant pas laissé de souvenir indélébile, je laissais libre cours à l’équipe ainsi qu’au public quant au choix du film. Orfeu Negro de Marcel Camus (1959, en version restaurée) qui avait ouvert l’édition Travelling Rio et qui a été présélectionné par l’équipe de Travelling pour la rétrospective des 30 ans, mais n’a pas été sélectionné par le public.

2015 Travelling Oslo : Dead Snow (2009) et sa suite Red versus Dead (2014) de Tommy Wirkola, sont deux films de zombies nazis norvégiens que j’aurais choisis pour l’amusement et pour la cinématographie, j’aurais choisi Insomnia, la version norvégienne de Erik Skjoldbjærg (1997) et le remake américain de Christopher Nolan (2002). Mais c’est Oslo 31 août de Joachim Trier (2012) qui avait été choisi pour l’affiche de Travelling Oslo et qui a été présélectionné par l’équipe de Travelling, et sélectionné par le public.

2016 Travelling Séoul : Je suis tombée amoureuse du cinéma sud-coréen. Tous les films que j’ai vu m’ont plu. Alors j’ai laissé libre cours à l’équipe ainsi qu’au public quant au choix du film qui ont sélectionné The Chaser de Na Hong-jin (2008, ⛔️ – 12 ans) qu’en outre, je n’avais pas eu l’occasion de visionner lors de Travelling Séoul.

2017 Travelling Tanger :  Only Lovers Left Alive de Jim Jarmush (2014) est le film que j’aurais, sans hésitation, réclamé corps et âme. Ce film a été mon coup de foudre cinématographique. https://culturemetal.com/2017/02/16/travelling-tanger/#more-8277 Or, c’est Sur la planche de Leila Kilani (2012) qui a été présélectionné par l’équipe de Travelling, mais il n’a pas été sélectionné par le public.

2018 Travelling Vienne : J’aurais volontiers choisi, de façon capricieuse, Amadeus de Milos Forman (1984) pour une nouvelle projection à l’Opéra de Rennes ou alors de façon sérieuse, A Dangerous Method de David Cronenberg (2011). Or c’est Welcome in Vienna – Partie 1 d’Axel Corti (1982) qui a été présélectionné par l’équipe de Travelling, mais il n’a pas été sélectionné par le public.

 

 

 

 

Publicités