Un peu de douceur en cette journée de la Saint-Valentin, où je croise deux thématiques de Clair Obscur / festival Travelling : celles de Travelling « ville-monde » Los Angeles avec celle de Travelling Et si on chantait ? sur le « musical hollywoodien » : Et si on chantait ?  avec le film La la Land de Damien Chazelle (2016). Travelling fêtait ses 30 ans et offrait ainsi une rétrospective de 30 années de festival, 30 années de cinéma et un panorama de 30 villes qui ont été portées à l’écran par le cinéma, et mises à l’honneur par Travelling, le festival de la ville au cinéma de Rennes Métropole. Chaque édition de Travelling trace des thématiques cinématographiques et représente un portrait urbain à la fois singulier et pluriel de la ville qu’elle porte à l’écran dans ce qu’elle présente d’unique. Il s’agit là de Los Angeles !

La La Land.jpeg
La La Land

Travelling « ville-monde » Los Angeles

Travelling Et si on chantait ?

📆 Vendredi 8 février à 13h30 Gaumont : La la Land de Damien Chazelle (2016) en séance unique à Rennes, puis conférence à 18h30 à l’IFA de Charlotte Garson (critique), et d’autres films  parmi la programmation de Travelling villes-monde Los Angeles que je citerai alors :

 

 

🎥 Safety Last de Fred Newmeyer, Sam Taylor (1923) en ciné-concert à l’Opéra par l’Orchestre Symphonique de Bretagne, le jeudi 7 février 2019 à 20h.

🎥 Mulholland Drive de David Lynch (2001) le jeudi 7 à 16h45 à l’Arvor et le samedi 9 à 21h au Gaumont, et en parallèle :

🎥 Under The Silver Lake de David Robert Mitchell (2018) en séance unique à Rennes au Gaumont le mardi 12 à 20h15

🎥 Her de Spike Jonze (2013).

… mais aussi 🎥 Blade Runner de Ridley Scott (1982)…

 

📆 Vendredi 8 février à 18h30 à l’Institut Franco-Américain (IFA) se tenait la conférence « Pas de deux dans la ville du cinéma : chanter et danser à Los Angeles » par Charlotte Garson, à propos du statut de Los Angeles dans le musical américain hollywoodien : Los Angeles, ville des collines et des plages, ville sans centre-ville, « de pure étendue prise sur le désert » abrite surtout les studios de cinéma. Ex-critique aux Cahiers du Cinéma (de 2001 à 2013), Charlotte Garson dirige aujourd’hui les pages cinéma de la revue Études et intervient sur France Culture sur les émissions La Dispute et Plan Large. A mon désarroi, je n’ai pas assisté à la conférence pour cause de chevauchement d’évènements Travelling. En revanche, j’ai visité l’exposition d’affiches « Musicals Hollywoodiens« , dans le même lieu, à l’Institut Franco-Américain (IFA) la semaine du festival Travelling du 5 au 12 février 2019.

– (Photos de l’expo en cours de publication) –

 

Travelling Et si on chantait ?

Je retiens ici, quatre films de la programmation de Travelling (parmi les onze).

🎥 Singin’ In The Rain (Chantons sous la pluie) de Stanley Donen et Gene Kelly (1952) en séance unique à Rennes au Gaumont le mardi 12 à 20h15.

🎥 The Nightmare before Christmas (L’Étrange Noël de M. Jack) de Henry Selick (1993) en séance unique à Rennes au Gaumont le dimanche 10 à 14h. NB : Tim Burton ne l’a pas réalisé, mais a contribué à son scénario.

🎥 Les Aristochats, un Disney de Wolfgang Reitherman (1970) en séance unique à Rennes au Gaumont le mardi 12 à 14h15. NB : Les Aristochats avait déjà été projeté sur une édition du festival Travelling un matin à l’Institut Franco-Américain.

🎥 Sita chante le blues, de Nina Paley (2009) en séance unique à Rennes le jeudi 5 à 14h (j’étais alors en salle pour l’immanquable Metropolis de Fritz Lang dans sa version intégrale en copie restaurée). Ainsi, je visionne Sita chante le blues en mode post-Travelling, disponible sur YouTube. Il s’agit d’une adaptation en mode « musical » du Râmâyana, célèbre épopée de la mythologie indienne. L’animation me rappelle un peu Azur et Asmar de Michel Ocelot (2006).

Publicités