En cette toute fin du mois de décembre 2018, nous vous livrons une série de reviews le meilleur de 2018 : il s’agit de nos coups de cœurs de l’année 2018 et nos attentes de l’année 2019, en terme de cinéma, musiques extrêmes, théâtre, arts, et littérature. Voici une review spéciale jeu vidéo qui a été écrite à deux mains : par Thomas, rédacteur et webmaster à Culture METAL, mais encore créateur et animateur d’une chaine YouTube, et par Fabre Minuit, rédactrice à Culture METAL et spécialiste du jeu vidéo dans la culture metal.

Le meilleur de l’année 2018

🎥 le film de l’année 2018 selon Thomas : Avengers : Infinity War pour tous les fans de Marvel et les amateurs de films d’action. Néanmoins, il est fortement conseillé d’avoir visionné les autres films Marvel et Avengers, sous peine de rien comprendre.

📖 le livre de l’année 2018 selon Thomas : C’est quoi un livre, ça se mange ? Non plus sérieusement, je choisirais le livre de Bruce Benambran, Prenez le temps d’e-penser dont le tome 2 est paru en février 2018. Tout comme sur sa chaine you tube e-penserBruce fait de la vulgarisation scientifique accessible aux néophytes.

🎮 le jeu vidéo de l’année 2018 selon Thomas :

Choix objectif : Fortnite. Ce jeu est sorti « sous les radars » fin 2017, mais sa popularité a littéralement implosé dans le monde des jeux vidéo multi-joueurs. Du haut de ces cent vingt cinq millions de joueur (125M), Fortnite a su démocratiser le genre du battle royal qui propose un scénario semblable au film de Kinji Fukasaku (réalisateur japonais) ou à la saga Hunger Games de Gary Ross. Vous êtes parachuté sans équipement, sur une île où vous allez devoir trouver vos armes et équipements pour participer à un jeu mortel dont le but est d’être le dernier survivant. Véritable phénomène pour les jeunes ados (danse, influenceurs, streamers*), il a su tenir tête au mastodonte du jeu multi-joueurs : League Of legend.

Choix du coeur : Super Smash Bros Ultimate. Etant à la fois un jeu de combat et un jeu de plateforme, il possède un gameplay* unique. Le but est d’expulser hors du terrain vos adversaires. Tous les personnages-clés de Nitendo peuvent s’y affronter, des personnages de Mario (Luigi, Peach, Browser, etc) à nos adorables Pokemon (Pikachu, Amphinobi, Rondoudou, etc.) en ajoutant en outre les personnages de Zelda (plusieurs versions de Link, Sheik, Ganondorf) ou de Fire Emblem (Ike, Marth, Roy, etc.) et la liste est encore longue. Ce jeu cible autant les joueurs occasionnels qui s’amuseront entre amis que les joueurs acharnés. Sorti le 7 décembre, va-t-il réussir à concilier les deux communautés compétitives de Super Smash Bros, celle ultra « hardcore » de Super Smash Bros Mele qui prône une vitesse et des réflexes hors du commun ayant des scènes compétitives remplies d’histoires et de rivalités datant de plus de quinze ans avec la communauté des derniers Super Smash Bros Wii U et Crawl qui s’intéressent davantage entre-autre à des mécaniques offrant la possibilité de come back (retourner une situation défavorable à son avantage) en étant plus permissif et possédant des mises à jours régulières pour équilibrer le jeu et retirer les mécaniques abusives empêchant l’adversaire, une fois exécuté, de riposter (coucou les Ice Climber et leur « wobbling » infernal) !

🎮 le jeu vidéo de l’année 2018 selon Fabre Minuit :

Mon jeu préféré de cette année ? Le choix est simple. En juillet 2018, sortait Banner Saga 3, le dernier opus de la saga dont j’ai chroniqué le premier volet sur Culture METAL. Cette série de jeux est pour moi un sans faute, et je n’ai pas peur d’utiliser le terme de chef-d’oeuvre pour la qualifier. Tous les épisodes ont été travaillés avec le même soin et la même passion, et Banner Saga 3 ne fait pas exception. Les personnages, l’histoire sont tout aussi passionnants, la direction artistique est toujours d’une qualité remarquable, la musique colle parfaitement à l’ensemble, et le gameplay* se trouve légèrement plus difficile : je me suis retrouvée plusieurs fois bloquée lors de combats qui nécessitaient une stratégie bien préparée… En bref, pour moi le studio Stoic est à suivre. Si ma critique de Banner Saga 1 ne vous a pas donné envie de tenter l’aventure, je me permets ici d’en rajouter une couche : les trois jeux font désormais partie du top 10 de mes préférés, et je suis persuadée que tout bon amateur de culture nordique, de RPG tactique* ou encore de jeux vidéo à forte personnalité y trouvera son compte !

🎭 les évènements autour du « jeu vidéo » de l’année 2018 selon Thomas :

1) Le Championat du Monde de League of Legend qui a comporté outre de nombreuses surprises, une très belle cérémonie en finale qui a su monter la « hype » avec une belle prestation de K-POP* avec des hologrammes. Cette édition est surtout marquante du fait de la fin de la suprématie totale et absolue des coréens qui, sur les six éditions précédentes auxquelles ils avaint participé, avaient toujours atteint la finale et remporté consécutivement cinq fois le titre de Champion du monde.

2) « Les gamers sont égoistes, ne servent à rien et sont les rebus de la société. » Tout le monde le pense à juste titre (ou pas !) : le Zevent 2018, l’évènement caritatif et communautaire créée par Zerator, a rassemblé une quarantaine de streamers* qui a récolté sur trois jours dans la bonne humeur, la somme phénoménale de 1 083 836 € pour Médecin Sans Frontières par les dons des wievers.

 

Les attentes pour l’année 2019

🎧 l’album de l’année 2019 selon Thomas : un nouveau Daft Punk, s’il vous plaît ? (mais rien n’est prévu)

🎥 le film de l’année 2019 selon Thomas :

Rambo 5 est prévu pour octobre 2019. Car « C’ETAIT PAS MA GUERRE » ! Plus sérieusement, les films Rambo sont de brillants films d’action avec une pincée d’histoire et de personnages touchants.

Star Wars, épisode IX ! Les deux derniers films Star Wars de la trame principale étaient des films de très bonne facture, comportant certes des imperfections. Le dernier film de cette trilogie reste attendu par les fans « hardcore » mais aussi par les amateurs du dimanche.

📖 le livre de l’année 2019 selon Thomas : ça ne se mange toujours pas ?

🎨 l’œuvre d’art de l’année ou le chef d’œuvre de l’année 2019 selon Thomas : Tout sauf de « l’art content-pour-rien » !

🎮 le jeu vidéo de l’année 2019 selon Thomas :

Final Fantasy VII : Remake. Ai-je besoin de m’expliquer ??? Oui ? Bon d’accord, personne n’y croyait plus, et il a été annoncé à l’E3 2015. C’est le remake d’un jeu culte qui a été un coup de cœur étant gosse. Mon attente est très grande (je suis si impatient que je ne peux pas faire de meilleures explications et je retourne regarder pour la cinquantième fois le film Final Fantasy VII: Advent Children)

ET SURTOUT n’oubliez pas le jeu Indé. Il existe de véritables pépites, mais difficiles à trouver, qui proposent des expériences originales, qui changent des jeux triple A* qui se contentent trop souvent de proposer des jeux vus et revus sans prises de risques. J’ai laissé le soin à Fabre Minuit de présenter dans le détail The Banner Saga, un tactical RPG* (tout comme les Fire Emblem du temps des Vikings dont le troisième opus est prévu pour 2019). 

🎮 le jeu vidéo de l’année 2019 selon Fabre Minuit :

Mes attentes pour 2018 ? Je n’en ai pas vraiment. Cela dit, malgré le regard dubitatif que portent les critiques JV sur ce jeu, je suis curieuse de voir ce que va donner Hellbound, dont la sortie potentielle serait prévue en 2019. Développé par le studio Saibot (aux développeurs fauchés, ce qui explique les dates de sortie perpétuellement repoussées), on aurait là affaire à un énième FPS* s’inspirant des classiques du genre. On sait peu de choses sur le jeu : en regardant le trailer, on comprend qu’on y incarnerait une montagne de muscles adepte des Big F*cking Guns, nommé Hellgore, dont le leitmotiv serait de « ramener les choses à la base », le tout dans une esthétique metal. Sur la page steam, les développeurs vont eux aussi à l’essentiel : « It’s focused in action, speed and gore. You’re a huge-ass mother-f*cker killing demons in Hell. That’s it… Actually, there’s a story. But we’re not revealing it yet. » Depuis, il y a eu une vidéo de gameplay* pas très alléchante, notamment au niveau du design des assaillants (un peu grotesque) et des décors (un peu trop vides) selon moi. Mais je l’avoue, en plus d’être sensible aux jeux qui titillent notre fibre nostalgique, j’adore les créateurs qui assument leur vision, qu’elle soit bancale ou pas ! Sans en attendre non plus une réussite totale, j’espère pouvoir jouer à un doom-like fusionné avec un Duke Nukem catapulté dans un univers Painkilleresque… Nous verrons bien. En attendant, le studio annonce l’accès à une future bêta fermée* courant 2019 pour les intéressés.

 

Lexique :

* rpg : role playing game. C’est un genre de jeu vidéo dans lequel vous incarnez un ou plusieurs personnages qui ont des caractéristiques et des compétences qui leur sont propres et qui sont amenées à évoluer au fil de l’aventure.

* gameplay : de façon simpliste, il s’agit du style de jeu, et plus précisément  « le gameplay est l’articulation entre le game, les structures et règles de jeu et le play, la façon dont le joueur s’approprie les possibilités du jeu en mettant au point ses propres stratégies, pour répondre aux contraintes que les règles « constitutives » du jeu lui imposent. » Marc Goetzmann et Thibaud Zuppinger (2016)

* K-POP : pop music coréenne

* a streamer : un gamer jouant et retransmettant en ligne et en direct son écran de jeu et parfois sa webcam avec un chat, interagissant ainsi avec ses viewers. (spectateurs)

* E3 : salon du jeu vidéo.

* jeu triple A : équivalent des blockbusters au cinéma.

* FPS : First Person Shooter : jeu de tir à la première personne.

* Doom-like : jeu vidéo inspiré du jeu vidéo Doom (sorti en décembre 1993) qui a été le premier a démocratisé le FPS et qui a essuyé beaucoup de critiques en raison de son caractère violent.

* bêta fermée : phase dans laquelle le jeu n’est pas encore ouvert au grand public où des joueurs l’essayent.

 

🎮 Les articles de Fabre Minuit sur Culture METAL :

The Banner Saga https://culturemetal.com/2018/01/11/the-banner-saga-1-entre-conte-epique-et-tactical-rpg/

Painkiller : https://culturemetal.com/2018/01/25/painkiller-black-edition-envie-de-dessouder-larmee-de-satan-sur-du-heavy-metal/

 

🎮 La chaine YouTube de Thomas alias S43 Hanji/Aya :

https://www.youtube.com/channel/UCOVj_MVBC-loXFZOnyG4-XQ

N’hésitez pas à vous y abonner !

Publicités