La Nuit du Fantastique ouvrait les hostilités de la 14e édition du festival Court Métrange, samedi 23 septembre de 22h30 à 6h30 au Cinéville Colombier à Rennes. Au menu, une nuit intégrale de projections avec une carte blanche à François Cau de Nanarland ! Voici des images de la Nuit du Fantastique ainsi qu’une ébauche de critique de Triangle par Culture METAL.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre Nuit du Fantastique débutait d’abord par la projection d’un premier long métrage : Triangle, du réalisateur australo-britannique Christopher Smith ; film d’horreur inédit en France (puisqu’il n’y est jamais sorti en salles, mais directement en VHS) ; que François Cau a choisi pour sa carte blanche à la NUDUF à titre personnel.

Le film Triangle questionne le dédoublement de personnalité chez un même individu, et questionne aussi la temporalité, non objective mais subjective car telle qu’elle est vécue par la protagoniste de l’histoire, Jess. Triangle croise deux inspirations mythologiques, d’une part celle du mythe du Triangle des Bermudes, zone géographique imaginaire, théâtre d’un nombre incalculable de disparitions de navires et aéronefs et d’apparitions fantomatiques, et d’autre part celle du mythe de Sisyphe : Jess la protagoniste du film, à la fois victime et bourreau pour ses proches ainsi que pour elle-même, est condamnée, quoiqu’elle fasse, tel Sisyphe à pousser son rocher jusqu’au sommet de la colline, à vivre et à revivre sans cesse le même scénario. D’autre films ont déjà questionné la temporalité et la répétition des actes des protagonistes ou encore le dédoublement de personnalité, mais à la différence de films comme Un Jour Sans FinStrange Days, ou encore Haute Tension, le personnage de Jess est enfermée à jamais dans la boucle narrative du film et c’est ce qui le rend si perturbant.

Notre Nuit du Fantastique se poursuivait sur la projection d’une sélection par l’équipe de Court Métrange de six courts métrages (WTF) ‘What The Fuck’ en compétition pour le Prix du Public. Aussi, le Prix du Public de la Nuit du Fantastique 2016, Aquabike de Jean-Baptiste Saurel (France/Belgique, 2015) a été projeté. Et le Prix du Public de la Nuit du Fantastique 2017 a été attribué à The Call Of Charlie de Nick Spooner (USA, 2016) et sera remis lors de la clôture du festival Court Métrange le dimanche 22 octobre au Ciné TNB.

Enfin, notre Nuit du Fantastique s’achevait (et nous achevait) sur Kárate contra Mafia de Ramon Saldias, premier film d’arts martiaux espagnol ; film que François Cau a choisi pour sa carte blanche à la NUDUF au nom de Nanarland !

Ainsi, nous avons glissé, grâce à François Cau lors de notre fantastique nuit, du film classique au « nanard » ! Aussi, au début de chacune des trois projections, on avions le plaisir d’avoir des séries de cuts par l’équipe de Nanarland et entre chacune des projections, c’était l’ambiance Court Métrange assurée toute la nuit jusqu’au petit déjeuner du petit matin, par nos deux présentateurs préférés Benji Leblay et Cédric Courtoux  avec des animations, jeux et quizz et des super cadeaux à gagner : places de cinéma, films en blue-ray, affiches de films…

 

La 14e édition du festival international du court métrage insolite et fantastique Court Métrange se tiendra du 18 au 22 octobre 2017 au Ciné TNB. Or, Court Métrange débute un mois en amont de ses dates, ainsi avec sa Nuit du Fantastique et aussi avec son Parcours Métrange. Oserez-vous ?

cf : https://culturemetal.com/2017/07/23/court-metrange-2017-save-the-dates/#more-13275

Publicités