En ce qui concerne les festivals, le couperet est tombé hier, ce jeudi 18 février 2021, un mois jour pour jour à la suite de la lettre ouverte de Ben Barbaud à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot : les festivals de la saison estivale seront autorisés en plein-air avec une jauge de 5000 personnes en configuration assise et avec distanciation physique avec une clause de revoyure : la jauge sera revue revue à la hausse (ou à la baisse) en fonction de l’évolution de l’épidémie, a promis la ministre de la Culture. Cependant, les stands de restauration et les bars ne seront pas autorisés.

Ben Barbaud, le patron du Hellfest a annoncé d’emblée l’annulation de l’édition 2021 du Hellfest Open Air Festival.

Jérôme Tréhorel, le patron des Vieilles Charrues avait indiqué qu’il ferait “le choix de s’adapter” dans un entretien à Ouest-France ; un choix qu’il confirme. Ainsi, les Vieilles Charrues annoncent une 29e édition du festival dans un format inédit le temps d’un été, en dix soirées de concerts, du jeudi 8 au dimanche 18 juillet 2021. En dépit des contraintes, Jérôme Tréhorel se dit « satisfait. Ça donne des perspectives. C’est une phase transitoire vers la reprise. »

Le vendredi 29 janvier 2021, la ministre de la Culture avait échangé en visioconférence avec quatorze directeurs de festivals, dont Ben Barbaud et Jérôme Tréhorel.

La lettre ouverte du Hellfest à la ministre de la Culture, que je partage ici, a été publiée le lundi 18 janvier 2021 sur les réseaux sociaux.

Si Ben Barbaud partageait cet hiver le pessimisme de la majorité des festivaliers quant au non-retour des festivals d’été en plein d’air, pour quelle raison n’a-t-il pas annulé de son fait l’édition 2021 du Hellfest ? Le directeur et fondateur du premier festival de metal de France a donné lui-même la réponse à notre interrogation dans la vidéo du média Brut. 👇

À la suite des premiers États Généraux des festivals français d’octobre 2020 en Avignon, une tribune de 119 festivals de musiques actuelles cosignataires (dont le Hellfest) avait été publiée le vendredi 27 novembre 2020. L’objectif de la tribune était de mobiliser le public et d’afficher l’optimisme et la détermination des organisateurs de festivals en prévision de la saison 2021 en réaction à la liste des annulations de l’année 2020. La volonté de rester mobilisé est dans les propos des organisateurs de festivals depuis la rentrée de septembre 2020 et preuve en est qu’ils y croyaient, puisqu’ils étaient plus d’une centaine à signer cette tribune. Parmi les signataires, on cite plusieurs festivals de metal outre le Hellfest : le Motocultor, le Sylak, l’Xtreme Fest et le Rock Your Brain. 🤘

Je partage aussi ici le bilan des festivals 2020 par le site Tous Les Festivals.

https://www.touslesfestivals.com