Vous souvenez-vous de l’époque à la fois proche et lointaine des concerts, lorsqu’un groupe se produisait en salle face à un public ? Voici deux mois, le samedi 29 février 2020, la première édition du Hard Calling Festival organisée par le label rennais Hard Calling Records en partenariat avec Culture METAL, avait lieu au Mondo Bizarro à Rennes où cinq groupes bretons se partageaient l’affiche dont les trois groupes signés du label et deux autres groupes invités par le label : Viriditas, Scale, Breaking Back Bone pour les groupes signés du label d’une part et d’autre part Crash Contact et Man’n Sin pour les groupes invités par le label, en têtes d’affiche du festival.

Hard Calling Records est né au printemps 2019. Le label rennais a pour but de mettre en valeur les artistes metal en développement issus des scènes metal rennaise et bretonne via la production discographique, l’organisation de concerts et la promotion sur les réseaux sociaux. Aussi, la première édition du Hard Calling Festival a rencontré un véritable succès, grâce à sa communication et son organisation à la perfection ! On attend avec impatience la production discographique du label.

Face au succès de la première édition de son festival, Hard Calling Records renouvellera son expérience et Culture METAL reconduira son partenariat avec le label pour une seconde édition du Hard Calling Festival, qui serait programmée au Jardin Moderne à Rennes, le 12 mars 2021 avec l’intention de monter en grade niveau groupe, salle et accueil, mais toujours dans la même idée d’une affiche partagée entre groupés signés par le label et groupes invités par le label, made in BZH !

📸 En attendant, voici un retour souvenir en images sur la soiréee par Paul Gougeon, le photographe officiel du Hard Calling Festival qui a eu la gentillesse de me « prêter » ses photos pour mon live-report. Je vous invite d’ailleurs à faire un tour sur son profil Instagram Pixel Memories : https://www.instagram.com/pg_pixel_memories/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Viriditas, le groupe rennais de death metal progressif ouvrait le bal des hostilités du Hard Calling Festival #1 au Mondo Bizarro le 29 février 2020 dès 19h. Le jeune groupe rennais a été fondé à Rennes en 2017 et s’est produit sur de nombreuses dates rennaises. C’est le deuxième groupe à avoir signé (après Breaking Back Bone) avec le jeune label rennais Hard Calling Records à l’été 2019. Le premier EP qui a été récemment enregistré sortira sous le label. On notera la particularité du line-up du groupe à deux bassistes (Simon Beaufils et Eliott Bilik), un guitariste (Marc Lemercier), un chanteur (Ilan Conde) et un batteur (Timothée Rabœuf) !

IMG_5366
Viriditas – Hard Calling Fest #1 – Paul Gougeon

https://www.facebook.com/viriditasofficiel

 

Scale, le groupe vannetais de blackened deathcore prenait le flambeau des hostilités du Hard Calling Festival #1 au Mondo Bizarro le 29 février 2020 dès 19h30. C’est le troisième groupe à avoir signé (après Breaking Back Bone et Viriditas) avec le jeune label rennais Hard Calling Records à l’été 2019.  Scale a d’ailleurs sorti Desolation une première démo qui est soutenue par le label rennais. Le jeune groupe vannetais a aussi été accompagné par la SMAC (salle de musiques actuelles) l’Echonova dans le cadre du programme d’accompagnement d’artiste « l’écho des studio » lors de la saison 2018/2019. Aussi, Scale a été formé à Vannes en 2015 par Corentin Chesnais à la guitare et Erwan Mainguy à la batterie. Louis Rota à la basse et Alexis Adam à la guitare ont rejoint la formation en 2016. Aujourd’hui, Scale est formé de  Nano Duval au chant, Louis Rota à la basse et aux choeurs, Corentin Chesnais à la guitare et depuis le Hard Calling Festival #1, de Cédric Guillemot à la batterie.

IMG_5567
Scale – Hard Calling Fest #1 – Paul Gougeon

https://www.scale-band.fr/ https://www.facebook.com/BandScale

 

Breaking Back Bone, le groupe renais de néo métal prenait le flambeau des hostilités du Hard Calling Festival #1 au Mondo Bizarro le 29 février 2020 dès 21h. C’est le premier groupe à avoir signé avec le jeune label rennais Hard Calling Records à l’été 2019. Breaking Back Bone a été fondé à Rennes fin 2018 et a sorti un premier EP soutenu par le label et sorti en septembre 2019.  Ce premier EP est accompagné d’un clip promotionnel sur la composition Aux portes de l’Enfer, sorti en juillet 2019. « Triple B » a un son qui oscille entre néo-metal et hardcore sur des riffs et des beatdowns typés hardcore, mais aussi une voix qui alterne entre chant clair et saturé, sur des paroles écrites en français Aussi, Breaking Back Bone présentait son nouveau line-up à cinq (le quatuor est devenu quintet en septembre 2019) : Axel, Eliott, Thibault, Benoît à la guitare et Pierre à la batterie ; Pierre, batteur de Breaking Back Bone qui est de surcroît, le président du Hard Calling Records.

IMG_5756
Breaking Back Bone – Hard Calling Fest #1

https://www.facebook.com/breakingbackbone

 

Crash Contact, le groupe rennais de crashcore était l’un des deux groupes invités par le label Hard Calling Records. Ainsi, la meute des hyènes rennaises prenait le flambeau des hostilités du Hard Calling Festival #1 au Mondo Bizarro le 29 février 2020 dès 22h face à un Mondo Bizarro prêt à craquer ! Fruit de plusieurs années enfermée dans une grotte à affûter ses crocs et enfin prête à brutaliser son auditoire à grands coups de (g)riff(es), Crash Contact a atteint sa formation finale en 2016 avec Jerem à la guitare, Math à la basse, « Envy » Maël Reussard à la batterie, Lori Osiris au chant (rap) et Sam au chant (scream). Les deux voix, celles de Lori et de Sam se répondent, l’une screamant et l’autre rappant. Crash Contact a sorti son premier EP La Meute en 2019 et se produit souvent sur scène à Rennes et ailleurs où le groupe assène son crashcore avec hargne et fièvre. De par ses prestations scéniques, le jeune groupe rennais n’a rien à envier à Rise Of The NorthStar ! Aussi, depuis la Hyène Party (le 25 janvier 2020 au Jardin Moderne ; évènement partenaire de Culture METAL), les hyènes arborent désormais un nouveau pelage… Cf : les belles photos de Paul Gougeon.

IMG_5800
Crash Contact – Hard Calling Fest #1

J’avais déjà eu l’opportunité de photographier Crash Contact sur scène au Mondo Bizarro voici deux ans en avril 2018 : https://culturemetal.com/2018/04/28/crash-contact-au-mondo-bizarro/

 

Man’n Sin, le groupe rennais de metal moderne était l’un des deux groupes invités par le label Hard Calling Records et clôturait ainsi le bal des hostilités du Hard Calling Festival #1 au Mondo Bizarro le 29 février 2020 jusqu’à minuit. Man’n Sin est né en 2015 et a sorti en 2019 son premier album Garden Of Salvation, dont je salue d’ailleurs la production (indépendante). Depuis cinq ans, le jeune groupe rennais écume les scènes de son fieff à Rennes, Nantes et ailleurs… et s’est même envolé pour une tournée cubaine le Brutal Fest Cuba Winter Edition 2018 ! Cependant, Man’n Sin a rencontré de nombreux changements de line-up et c’est à quatre qu’ils se sont produits au Hard Calling Records #1. 

IMG_6032
Man’n sin – Hard Calling Fest #1 – Paul Gougeon

 

J’ai eu l’opportunité de photographier Man’n Sin sur scène à plusieurs reprises du temps de l’ancien line-up.

à la scène Michelet à Nantes le 19 septembre 2017 : https://culturemetal.com/2017/09/22/mann-sin-a-la-scene-michelet/

à la Cave à Flo à Rennes le 24 novembre 2017 : https://culturemetal.com/2017/11/30/mann-sin-a-la-cave-a-flo/

au Mondo Bizarro à Rennes le 30 novembre 2017 : https://culturemetal.com/2017/12/08/mann-sin-au-mondo-bizarro/

à la Jument Pavoisée à Rennes le 8 décembre 2017 : https://culturemetal.com/2018/02/20/mann-sin-a-la-jument-pavoisee/

au Licorne Fest #2 à Rennes en juin 2018 : https://culturemetal.com/2018/07/04/mann-sin-au-licorne-fest/