Actuellement en tournée avec Vltimas, 1349 et Nuclear, Abbath défend sur les planches son second album Outstrider (sorti en juillet 2019), dans le cadre de l’Outstrider 2020 European Tour ; une tournée européenne qui compte quatre dates françaises : Paris, Nantes, Toulouse et Lyon. Culture METAL était dans la place hier soir, mardi 28 janvier 2020, à la Machine du Moulin Rouge à Paris ! Quant à l’Outstrider 2020 European Tour, il poursuit sa route à travers la France puis l’Espagne et s’arrêtera aujourd’hui au Stéréolux à Nantes, mercredi 29 janvier, demain au Métronum à Toulouse, jeudi 30 janvier et au Ninkasi Kao à Lyon dimanche 02 février. Merci à Garmonbozia et Him Média !

✍️ En attendant, voici le le live-report « écrit » sans images (une fois n’est pas coutume à Culture METAL) et signé Alain :

Abbath:Vltimas:1349 @ Paris

Nuclear, le groupe de thrash metal chilien (originaire de Santiago du Chili) ouvre le bal des hostilités de la soirée thrash/black à la Machine du Moulin Rouge dès 18h20. Nuclear enchaîne des rythmes rapides et endiablés façon Slayer et Metallica. Des solos précis et mélodiques et des riffs énergiques à chaque morceau nous font replonger dans les groupes de thrash des années 90’s. Le chant de Matías Leonicio rappelle aussi le style Slayer.

1349, le groupe de metal norvégien en référence à la peste noire qui a ravagé la Norvège en 1349 prend le flambeau des hostilités à la Machine du Moulin Rouge à 19h20. Le public est un peu plus enflammé (euh… peut-être alcoolisé ?) 1349 nous font un style black metal enrichi de changements de mesures fréquents et de pickings agressifs et profonds. L’atmosphère lourde et sombre est assurée par le chant et des rythmiques saccadées et des tempos variés black metal dans un mélange subtil de death et de thrash qui conquiert un public de plus en plus enflammé même si certains disent leur mécontentement de l’inversion dans le running order entre 1349 et Vltimas.

Riffs tranchants et rythmiques puissantes que nous offre Vltimas. Le groupe de death metal légèrement teinté de black metal est emporté par la voix du chanteur charismatique David Vincent (Morbid Angel) qui, naturellement capte et soulève la foule à chaque morceau. Les solos mélodiques et les rythmes captivants et endiablés sont parfaitement exécutés.

Abbath est attendu au tournant en tête d’affiche de la soirée et de la tournée Outstrider European Tour. Sobre comme tout, il met le feu à la Machine du Moulin qui tourne… à l’envers ! La foule galvanisée est en délire. Une prestation impeccable à la hauteur de la réputation du metal norvégien originaire de Bergen. Tout y est ! L’inverse du concert à Buenos Aires… Mention spéciale à Ukri « Uge » Suvilehto, sacré batteur !

NB : Rusty Cornell remplace désormais Mia Wallace qui a annoncé sur sa page Facebook le 28 janvier 2020 – le jour même du concert parisien d’Abbath – qu’elle était renvoyée du groupe. C’est donc Rusty Cornell et non Mia Wallace qui était à la basse au concert d’Abbath à la Machine du Moulin Rouge à Paris mardi 28 janvier 2020 et qui lui le restera tout au long de l’Outstrider Tour.

 

📸 Pour les amateurs de photographies de concert, retour en images sur le concert de Abbath au Motocultor 2018 et au Hellfest 2016 par Amandine Briche pour Culture METAL :

Abbath @ Motocultor22
Abbath au Motocultor 2018

https://culturemetal.com/2018/09/12/abbath-au-motocultor-2018/#more-31964

https://culturemetal.com/2016/06/20/hellfest-2016-abbath/