😷 En raison de la crise sanitaire actuelle, les salles de cinéma sont fermées depuis le 30 octobre 2020. Aussi, l’édition 2021 de Travelling, le festival de la ville au cinéma de Rennes métropole s’est déroulera en ligne et en classe, du mardi 16 au mardi 23 février. Pour sa 32e édition, la ville au cinéma choisie par Clair Obscur/Travelling était La Nouvelle Orléans (New Orleans), la plus grande ville de l’État Louisiane aux États-Unis, à proximité du golfe du Mexique sur les rives du Mississippi. La Nouvelle Orléans est surnommée Big Easy et réputée pour sa vie nocturne et son Mardi Gras. Ses concerts et sa cuisine reflétent le brassage des cultures française, africaine et américaine.

Dans l’attente de la programmation cinématographique de la prochaine et 33e édition de Travelling, je vous suggère un retour sur sa 31e édition de Travelling. Le festival de la ville au cinéma portait alors à l’écran la ville de Beyrouth, capitale du Liban. Le festival de cinéma de Rennes Métropole dont le cœur se tenait à l’Étage du Liberté à Rennes se déroulait du mardi 11 au mardi 18 février 2020. La soirée d’ouverture de Travelling Beyrouth se tenait voici un an, jour pour jour, le mardi 11 février 2020 à 18h45 au Gaumont de Rennes. Le film de Oualid Mouaness était projeté en ouverture ; une première en France. 1982 était projeté une seconde fois dans le cadre de Travelling Beyrouth au Gaumont le dimanche 16 février à 18h30. Par ailleurs, le film 1982 a représenté le Liban 🇱🇧 aux Oscars dans la catégorie du meilleur long-métrage international. La 92e cérémonie des Oscars qui s’est tenue le dimanche 9 février 2020 au Théâtre Dolby de Los Angeles 🇺🇸 récompensait les films qui sont sortis en 2019, comme 1982. Le film de Oualid Mouaness se déroule quasi en huis-clos dans une école élémentaire libanaise en plein siège de Beyrouth ; épisode de l’été 1982 dans le contexte historique de la guerre du Liban.

1982
1982 de Oualid Mouaness (2019)

Travelling Beyrouth 👉 https://www.clairobscur.info/Beyrouth-au-cinema-2875-0-0-0.html

Plusieurs portraits de cinéastes libanais étaient présentés lors de l’édition Travelling Beyrouth dont celui de l’actrice et cinéaste libanaise Nadine Labaki. Les deux longs-métrages qu’elle a réalisés étaient projetés Caramel (2007) et Capharnaüm (2008). Son premier long métrage d’ailleurs reste visible depuis le 15 décembre 2020 et disponible jusqu’au 31 mai 2021 sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/039238-000-A/caramel/ et son second long-métrage est diffusé à l’antenne d’Arte aujourd’hui même, le mercredi 24 mars 2021 à 20h55. ⚠️ Pas de rediffusion ni de replay !

Portraits de cinéastes libanais par Travelling : celui du cinéaste libanais Wissam Charaf ; celui du cinéaste Nadim Tabet, qui l’invité de Travelling Beyrouth que j’ai eu l’opportunité d’interroger sur son long-métrage Ones Of These Days (2017) ; celui du couple d’artistes et cinéastes libanais Joana Hadjithomas & Khalil Joreige qui étaient les invités de Travelling Beyrouth et que j’ai eu l’opportunité d’interroger sur le documentaire The Libanese Rocket Society (2012) qu’ils ont réalisé sur l’authentique projet spatial libanais ; enfin celui de la cinéaste libanaise Danielle Arbid qui était l’invitée de Travelling Beyrouth, avec laquelle j’ai eu l’extraordinaire chance de passer toute une après-midi sur le festival et dont plusieurs longs métrages étaient projetés à Travelling Beyrouth : Seule avec la guerre (2000), Dans les Champs de Bataille (Maarek Hob ; 2004), Un Homme Perdu (A Lost Man, 2007) et Peur de Rien (Parisienne, 2015) : dernier long métrage d’ailleurs visible et disponible jusqu’au 30 avril 2021 sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/098693-000-A/peur-de-rien/

🎞 Peur de Rien de Danielle Arbid (2015) sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/098693-000-A/peur-de-rien/

🎞 Caramel de Nadine Labaki (2007) sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/039238-000-A/caramel/