đŸ˜· En raison de la crise sanitaire actuelle, les salles de cinĂ©ma sont fermĂ©es depuis le 30 octobre 2020. Aussi, l’édition 2021 de Travelling, le festival de la ville au cinĂ©ma de Rennes mĂ©tropole s’est dĂ©roulĂ© en ligne et en classe, du mardi 16 au mardi 23 fĂ©vrier. Pour sa 32e Ă©dition, la ville au cinĂ©ma choisie par Clair Obscur/Travelling Ă©tait La Nouvelle OrlĂ©ans (New Orleans), la plus grande ville de l’État Louisiane aux États-Unis, Ă  proximitĂ© du golfe du Mexique sur les rives du Mississippi. La Nouvelle OrlĂ©ans est surnommĂ©e Big Easy et rĂ©putĂ©e pour sa vie nocturne et son Mardi Gras. Ses concerts et sa cuisine reflĂ©tent le brassage des cultures française, africaine et amĂ©ricaine.

Dans l’attente de la programmation cinĂ©matographique de la prochaine et 33e Ă©dition de Travelling, je vous suggĂšre un retour sur sa 31e Ă©dition de Travelling. Le festival de la ville au cinĂ©ma portait alors Ă  l’Ă©cran la ville de Beyrouth, capitale du Liban. Le festival de cinĂ©ma de Rennes MĂ©tropole dont le cƓur se tenait Ă  l’Étage du LibertĂ© Ă  Rennes se dĂ©roulait du mardi 11 au mardi 18 fĂ©vrier 2020. La soirĂ©e d’ouverture de Travelling Beyrouth se tenait voici un an, jour pour jour, le mardi 11 fĂ©vrier 2020 Ă  18h45 au Gaumont de Rennes. Le film de Oualid Mouaness Ă©tait projetĂ© en ouverture ; une premiĂšre en France. 1982 Ă©tait projetĂ© une seconde fois dans le cadre de Travelling Beyrouth au Gaumont le dimanche 16 fĂ©vrier Ă  18h30. Par ailleurs, le film 1982 a reprĂ©sentĂ© le Liban đŸ‡±đŸ‡§ aux Oscars dans la catĂ©gorie du meilleur long-mĂ©trage international. La 92e cĂ©rĂ©monie des Oscars qui s’est tenue le dimanche 9 fĂ©vrier 2020 au ThĂ©Ăątre Dolby de Los Angeles đŸ‡ș🇾 rĂ©compensait les films qui sont sortis en 2019, comme 1982. Le film de Oualid Mouaness se dĂ©roule quasi en huis-clos dans une Ă©cole Ă©lĂ©mentaire libanaise en plein siĂšge de Beyrouth ; Ă©pisode de l’Ă©tĂ© 1982 dans le contexte historique de la guerre du Liban.

1982
1982 de Oualid Mouaness (2019)

Travelling Beyrouth 👉 https://www.clairobscur.info/Beyrouth-au-cinema-2875-0-0-0.html

Plusieurs portraits de cinĂ©astes libanais Ă©taient prĂ©sentĂ©s lors de l’Ă©dition Travelling Beyrouth dont celui de l’actrice et cinĂ©aste libanaise Nadine Labaki. Les deux longs-mĂ©trages qu’elle a rĂ©alisĂ©s Ă©taient projetĂ©s Caramel (2007) et CapharnaĂŒm (2008). Son premier long mĂ©trage d’ailleurs reste visible depuis le 15 dĂ©cembre 2020 et disponible jusqu’au 31 mai 2021 sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/039238-000-A/caramel/ et son second long-mĂ©trage est diffusĂ© Ă  l’antenne d’Arte aujourd’hui mĂȘme, le mercredi 24 mars 2021 Ă  20h55. ⚠ Pas de rediffusion ni de replay !

Portraits de cinĂ©astes libanais par Travelling : celui du cinĂ©aste libanais Wissam Charaf ; celui du cinĂ©aste Nadim Tabet, qui l’invitĂ© de Travelling Beyrouth que j’ai eu l’opportunitĂ© d’interroger sur son long-mĂ©trage Ones Of These Days (2017) ; celui du couple d’artistes et cinĂ©astes libanais Joana Hadjithomas & Khalil Joreige qui Ă©taient les invitĂ©s de Travelling Beyrouth et que j’ai eu l’opportunitĂ© d’interroger sur le documentaire The Libanese Rocket Society (2012) qu’ils ont rĂ©alisĂ© sur l’authentique projet spatial libanais ; enfin celui de la cinĂ©aste libanaise Danielle Arbid qui Ă©tait l’invitĂ©e de Travelling Beyrouth, avec laquelle j’ai eu l’extraordinaire chance de passer toute une aprĂšs-midi sur le festival et dont plusieurs longs mĂ©trages Ă©taient projetĂ©s Ă  Travelling Beyrouth : Seule avec la guerre (2000), Dans les Champs de Bataille (Maarek Hob ; 2004), Un Homme Perdu (A Lost Man, 2007) et Peur de Rien (Parisienne, 2015) : dernier long mĂ©trage d’ailleurs visible et disponible jusqu’au 30 avril 2021 sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/098693-000-A/peur-de-rien/

🎞 Peur de Rien de Danielle Arbid (2015) sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/098693-000-A/peur-de-rien/

🎞 Caramel de Nadine Labaki (2007) sur Arte.tv 👉 https://www.arte.tv/fr/videos/039238-000-A/caramel/