Killers, le groupe français de heavy metal « old school » s’est produit au Motocultor Open Air Festival sur la Massey Ferguscène, voici déjà cinq ans jour pour jour, dans l’après-midi du vendredi 14 août 2015.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le groupe français originaire du Pays Basque s’est formé à l’âge d’or du heavy metal – en 1982 à Bardos, en Nouvelle-Aquitaine. Or, en 1986, le groupe originel s’est séparé en deux groupes distincts : le guitariste Bruno Dolheguy a gardé Killers et les quatre autres membres le bassiste Pierre Paul, le guitariste Didier Deboffe, le chanteur Patrice Le Calvez et le batteur Michel Camiade ont formé Titan que j’ai aussi eu l’occasion de photographier : Titan au Samaïn Fest 2018.

Killers figure parmi les vétérans du metal français. C’est d’ailleurs le seul groupe de metal français des années 80 à être encore en activité sans jamais avoir cessé de l’être.  En près de quarante ans d’une carrière très prolifique, Killers a sorti quinze albums studios, cinq albums live et un DVD live. Je cite ici les quinze albums studios :  …Fils de la haine en 1985 chez Devil’s Records ; Danger de vie en 1986 chez Sydney Productions ; Mise aux poings en 1987 chez Dream Records ; Résistances en 1989, Les cités interdites en 1992 et Contre-courant en 1995 chez Sydney Productions, Fort intérieur en 1998, 109 en 1999, Mauvaises graines en 2000, Killing Games et Mise aux poings 2001 en 2001, puis Habemus Metal en 2002 et À l’ombre des vautours en 2007 chez Brennus Music ; 10:10 en 2012, Imido en 2013, Le baiser de la mort en 2015 et depuis sa prestation au Motocultor en 2015, le groupe français de heavy metal a sorti un dernier album en 2017 : Trajets-dits.

Killers est aujourd’hui formé par le guitariste, chanteur et fondateur du groupe Bruno Dolheguy, le bassiste Patrick Olivier et le guitariste Philippe Andrieux mais aussi par le batteur Vincent Roublière pour les concerts. Bruno Dolheguy écrit et chante en français (parfois en basque) des hymnes à la jeunesse, à la rébellion et au metal.