Brothers Of Metal, le groupe suédois de power metal sort aujourd’hui même, le vendredi 10 janvier 2020, son deuxième album Emblas Saga chez AFM Records. L’artwork est signé Peter Sallai qui a réalisé des artworks pour Amon Amarth ou encore Sabaton. Il s’agit d’une œuvre épique, musicale et metal, quasi cinématographique. A l’écoute, on imagine des paysages, des batailles du temps des Vikings… Brothers Of Metal puise en effet son inspiration dans la mythologie nordique et scandinave.

Brothers Of Metal - Emblas Saga .jpg

Brothers Of Metal a été fondé en 2012 à Birka en Suède par huit guerriers originaires du royaume de Falun « par une glaciale nuit d’hiver, après une journée de pillages et une soirée à l’hydromel ». La troupe est aujourd’hui formé de trois chanteurs, trois guitaristes, un bassiste et un batteur : Ylva Eriksson (« Voice of the Valkyries »), Joakim Lindbäck Eriksson (« Battle Cries »), Mats Nilsson (« Tongue of the Gods » depuis 2013), Johan Johansson (« Anvil and War Drums » depuis 2013), Emil Wärmedal à la basse Dawid Grahn, Pähr Nilsson et Mikael Fehrm aux guitares.

J’ai eu l’opportunité de rencontrer Ylva Eriksson et Joakim Lindbäck Eriksson lors de la journée « promo » parisienne de Brothers Of Metal au Repaire du Dragon (boutique de jeux de cartes et de plateaux) à Paris 19e ; un lieu qui collait on ne peut mieux à l’univers épique du power metal des « frères du metal » suédois, avec qui nous avons parlé musique mais aussi cinéma. Nous avons retracé la genèse de Brother Of Metal, de la bande de potes qui se connaissent depuis très longtemps qui se sont mis spontanément à faire de la musique, qui ont sorti un premier album d’abord en auto-production et auto-promotion ; une bande de potes qui est devenu un groupe reconnu et qui est passé sous le giron d’un label, etc, jusqu’à la sortie du second album et de la première tournée du groupe à travers l’Europe avec Elvenking. Les deux groupes se sont rencontrés une première fois au Rock Am Stück, un festival en Allemagne, me raconte  JoakimLindbäck Eriksson, à présent dans la joyeuse expectative et appréhension d’une première expérience de tournée et « d’être dans un tour bus pendant deux semaines avec quinze personnes » plaisante-il. Avec Ylva Eriksson, nous avons aussi parlé de la femme dans le metal. « Qu’est-ce que ça fait d’être une femme dans le milieu du metal ? » Pour Ylva, ça a été d’abord de trouver sa propre voix.

 

thumb_album-prophecy-of-ragnarok.jpg

En avril 2017, le groupe a sorti Prophecy of Ragnarök, un premier album studio autoproduit. Un an et demi plus tard, le groupe est passé sous le giron de AFM Records qui est label allemand spécialisé dans le power metal. AFM Records a réédité Prophecy of Ragnarök en novembre 2018 dans un nouveau packaging et a entouré la sortie de l’album d’une promotion digne de ce nom.

 

A la fin de l’année 2019, deux singles ont annoncé la sortie du second album de Brothers Of Metal : Njord en octobre et One en décembre (dont voici le clip vidéo) 👇

En janvier 2020, Brothers Of Metal sort ainsi son second album Emblas Saga chez AFM Records et s’en va en tournée à travers l’Europe : The Pagan Thor avec le groupe italien Elvenking.

The Pagan Thor.jpg

Aussi, le 14 janvier 2020, The Pagan Thor s’arrête à Paris pour une date unique en France, à la Maroquinerie : il s’agit de la première date française de la jeune formation suédoise, mais aussi de la première tournée du groupe et de surcroît en Europe, ce que m’ont confirmé Ylva Eriksson et Joakim Lindbäck Eriksson lors de notre rencontre au Repaire du Dragon.

The Pagan Thor @ Paris