The Butcher’s Rodeo clôturait la soirée du Licorne Fest #3, le samedi 18 mai 2019, à Rennes. Le groupe parisien de hobocore avec Vince (AqME) au chant, Tonio et Kwet à la guitare, Julien à la basse et Thom à la batterie, a été fondé en 2010. Ce fut un plaisir de photographier à nouveau le groupe sur la scène et même hors de la scène. En effet, The Butcher’s Rodeo a son rituel de fin de concert qui lui appartient. Pour le dernier morceau, les musiciens déplacent la batterie au beau milieu de la salle et ainsi le groupe joue parmi le public qui court et tourne tout autour de la batterie. J’avais photographié une première fois The Butcher’s Rodeo au Art’kore Fest, voici deux ans, le vendredi 21 avril et le souvenir d’un spectacle qui se termine dans la joie parmi le public m’avait amenée au Metal Corner le jeudi soir du Hellfest 2018 où The Butcher’s Rodeo se produisait. Et là, à mon étonnement, le groupe y a fait son rituel de fin de concert ! Les musiciens ont franchi la crash barrière et déplacé la batterie au beau milieu du Metal Corner et ainsi le groupe a joué parmi des Hellfestivaliers qui ont tourné et couru tout autour de la batterie sous le chapiteau du Metal Corner. Au Licorne Fest, je m’attendais à ce rituel de fin de concert et m’étais placée pour le dernier sur les estrades de façon à faire les photos que voici :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Publicités