Le site du Hellfest en open-air by day !

Sur l’édition 2016, le site du Hellfest nous réservait une surprise d’enfer : l’aménagement de la Warzone. J’y conscacre d’ailleurs tout un article.

Hormis l’aménagement de la Warzone, la scène punk hardcore, le site du Hellfest en open-air  a gardé la même scénographie, et la même configuration de stands et de scènes : le couple MainStage01/MainStage02 où se produisent les têtes d’affiches du Hellfest et les groupes de hard rock et de heavy metal, le couple Temple/Altar où se produisent les groupes de metal extrême (death et black), et la Valley où se produisent les groupes de stoner et de doom metal.

Culture METAL a photographié plusieurs concerts de black et de death sous la Temple (cf : Behexen, Abbath, Fleshgod Apocalypse, Moonsorrow, Dark Funeral, MGLA, Deicide) et un concert de thrash metal sous l’Altar (cf : OverKill)

Quant à la configuration du site, la circulation des hellfestivaliers a été pensée, mais l’édition 2016, pourtant SOLD OUT, a sans doute accueillie trop de hellfestivaliers : 60 000 par jour (soit 3 000 de plus que sur l’édition 2015). Certains d’entre-eux ont eu l’impression d’avoir passé tout leur temps à faire la queue partout dès l’entrée sur le site et aux différents stands (à la Cashless, au merchandising, à la restauration et à la buvette)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités