Surprise d’enfer de la 11e édition du Hellfest : l’aménagement de la Warzone.

La 11e édition du Hellfest ne nous aura pas surpris du point de vue de sa programmation, mais encore et une fois de plus du point de vue de la scénographie exceptionnelle de son site et surtout par l’aménagement de la Warzone. La scène hardcore était jusque-là un peu délaissée, ou laissée pour compte, non pas musicalement mais scénographiquement, ce qui était étonnant sur un festival dont le fondateur vient du hardcore. Aussi, le Skate Park autrefois installé près de l’Altar/Temple a été déplacé près la Warzone.

All Pigs Must Die, le groupe américain de hardcore se produisait le vendredi en tout début d’après-midi sur la Warzone, la scène hardcore du Hellfest.

 

Sur la Warzone, règne désormais une immense statue de Lemmy Kilmister, défunt leader du groupe Motorhead. Sur sa 11e édition, le Hellfest a ainsi rendu un double hommage à Lemmy : un hommage ponctuel avec le feu d’artifice du samedi soir et un hommage durable avec sa statue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà ce que je retiendrai de la 11e édition du Hellfest : la Warzone du point de vue scénographique !

 

 

 

Publicités