Les bons livres sont de véritables rencontres. C’est curieux parce que je connaissais l’auteur de celui-ci avant de le lire, et pourtant le roman fut une rencontre. Au premier abord, il vous heurte avec des propos orduriers et qui vous paraissent gratuit – une espèce de pose moderniste ? vous demandez-vous – comme ces gens qui ne savent pas négocier leur première approche, ou comme un bon growl in-your-face au début d’un morceau – mais vous comprendrez ensuite le motif, une pièce du puzzle parmi tant d’autres. Lire la suite

Publicités