Recherche

Culture METAL

Webzine

Résultats de recherche

"Nervosa"

Nervosa en tournée

Le mardi 8 mars 2022, journée internationale de la femme, deux groupes internationaux et féminins de metal débarquaient en tournée en France à L’Empreinte de Savigny le Temple (77). Il s’agissait de Nervosa et de Burning Witches pour le Double The Metal Tour 2022 🎸😈🤘

Nervosa, le groupe féminin brésilien de thrash metal, alors en tournée en France et en Europe, défend son dernier et quatrième album avec sa nouvelle formation internationale. 💿 Perpetual Chaos est paru le vendredi 22 janvier 2021 chez Napalm Records.

Nervosa est aujourd’hui formé par la guitariste brésilienne et membre fondatrice Prika Amaral, la chanteuse espagnole Diva Satanica, la bassiste italienne Mia Wallace à la basse et la batteuse grecque Eleni Nota

🎙 SAMM s’est d’ailleurs entretenue avec Diva de Nervosa au moment de la sortie de l’album ; une interview Culture METAL 🤘

Au printemps 2022, Nervosa partait en tournée européenne et française avec Burning Witches pour le Double The Metal Tour 2022 ! Nervosa, Burning Witches Warfect et SystemHouse 33 se produisaient ainsi sur les cinq dates françaises du Double The Metal Tour 2022, sauf pour la date au Grillen de Colmar, le mercredi 6 avril 2022 où seuls trois des groupes de la tournée se produisent : Nervosa, Burning Witches et SystemHouse 33.

08.03.22 🇫🇷 – Savigny Le Temple (77) l’Empreinte
09.03.22 🇫🇷 – Nantes (44) Le Ferrailleur
17.03.22 🇫🇷 – Toulouse (31) l’Usine à Musique
18.03.22 🇫🇷 – Lyon (69) Rock’n Eat
06.04.22 🇫🇷 – Colmar (68) Le Grillen

📸 Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography était dans la place en mode live-report photo au Ferrailleur à Nantes (44) le mercredi 9 mars 2022. L’évènement était organisé par Born In Pit 🤘

Nervosa, le groupe féminin brésilien de thrash metal, alors en tournée en France et en Europe, défend son dernier et quatrième album avec sa nouvelle formation internationale. 💿 Perpetual Chaos est paru le vendredi 22 janvier 2021 chez Napalm Records.

📸 Nervosa au Ferrailleur par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography 🤘

Burning Witches, le groupe féminin suisse de heavy/power metal défend aussi sur scène son dernier album. 💿 The Witch of the North est paru le vendredi 28 mai 2021 chez Nuclear Blast.

📸 Burning Witches au Ferrailleur par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography 🤘

En première partie du Double The Metal Tour 2022, se produisent d’une part Warfect et d’autre part SystemHouse 33.

Warfect, le trio suédois de thrash metal défend aussi sur scène son dernier album. 💿 Spectre of Devastation est paru le vendredi 13 novembre 2020 chez Nuclear Blast.

📸 Warfect au Ferrailleur par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography 🤘

SystemHouse 33, le groupe indien de de thrash/groove metal défend aussi en Europe son dernier album. 💿 End of Days est paru le jeudi 4 avril 2019.

📸 SystemHouse 33 au Ferrailleur par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography 🤘

À l’été 2022, Nervosa reviendra en France au Sylak Open Air où le groupe féminin et brésilien se produira le samedi 6 août 2022.

Nervosa : Perpetual Chaos

Nervosa, le groupe féminin et brésilien de thrash metal a sorti Perpetual Chaos, son nouvel et quatrième album studio chez Napalm Records, le vendredi 22 janvier 2021.

💿 Le nouvel et quatrième album studio de Nervosa, Perpetual Chaos a démontré la puissance de la nouvelle formation internationale du groupe avec la guitariste brésilienne et membre fondatrice Prika Amaral et les nouvelles membres : la chanteuse espagnole Diva Satanica, la bassiste italienne Mia Wallace à la basse et la batteuse grecque Eleni Nota

💿 Perpetual Chaos a été enregistré à Malaga au studio Artesonao Casa de Grabación par Martin Furia, qui a aussi produit l’album avec Prika Amaral et le mastering a été réalisé par Yarne Heylen. Sur le plan lyrique, Nervosa s’attaque aux problèmes qui touchent le cœur même de la société.  

Fort de sa nouvelle et talentueuse formation internationale, le groupe féminin et d’origine brésilienne de thrash metal fait sensation au sein de la scène metal internationale. En effet, avec Perpetual Chaos, Nervosa est entré pour la première fois dans les charts à la 18e position en Allemagne 🇩🇪 ainsi qu’aux Etats-Unis 🇺🇸 à la 6e position dans la catégorie Hard Music Album, 9e dans la catégorie New Artist Albums et 1er dans la catégorie NACC Heavy

💿 Tracklist :
01. Venomous
02. Guided By Evil
03. People Of The Abyss
04. Perpetual Chaos
05. Until The Very End
06. Genocidal Command
07. Kings Of Domination
08. Time To Fight
09. Godless Prisoner
10. Blood Eagle
11. Rebel Soul
12. Pursued By Judgement
13. Under Ruins

« Perpetual Chaos » disponible dans les éditions : 
– Édition vinyle rouge (édition limitée à 500 exemplaires)
– Digipack CD 
– Bundle Digipack et Tee-shirt  
– Version digitale 

Les éditions (vinyle bleu& vinyle bleu et rouge) sont épuisées.

🎥 NERVOSA a dévoilé la lyric vidéo de Genocidal Command avec Schmier de DESTRUCTION le lundi 1er mars 2021.

🎥 Le second clip Under Ruins est sorti le mardi 19 janvier 2021.

🎥 Le premier single et clip Guided By Evil est sorti le mardi 13 octobre 2020.

🎙 SAMM s’est entretenue avec Diva de Nervosa au moment de la sortie de l’album ; une interview Culture METAL 🤘

 📸 Prika Amaral de Nervosa au Slasher Metal Festival à le Phare/Bajo à Toulouse le samedi 27 avril 2019 par Didier Rivet. La formation du groupe de l’époque s’est par la suite séparée et la guitariste Prika reste l’unique membre fondatrice de Nervosa.

NB : Toute reproduction est interdite sans autorisation écrite de nos photographes.

La bassiste Mia Wallace a joué entre-autre pour Tom Gabriel Warrior pour le concert HELLHAMER : Triumph Of Death à la Temple du Hellfest le vendredi 21 juin 2019 à 22h55.

📸 Retour en images sur le concert de HELLHAMER : Triumph Of Death au Hellfest 2019 par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography pour Culture METAL 🤘

Interview de Diva Satanica, chanteuse de Nervosa

💿 Nervosa, le groupe d’origine brésilienne a sorti en ce vendredi 22 janvier 2021, son nouvel et quatrième album chez Napalm Records: Perpetual Chaos. Fort d’un talentueux nouveau line-up, le groupe féminin de thrash metal comporte la guitariste brésilienne et membre fondatrice Prika Amaral et les nouvelles membres : : la chanteuse espagnole Diva Satanica, la bassiste italienne Mia Wallace et la batteuse grecque Eleni Nota.

 

🎙 L’interview de Diva de Nervosa par SAMM pour Culture METAL 🤘

SAMM: Hello Diva, comment vas-tu aujourd’hui?

Diva: Oh, je vais bien. Il neige aujourd’hui à Madrid. Ce n’est pas très commun ici alors je suis un peu excitée.

Je voulais savoir quels ont été les débuts du nouveau lineup de Nervosa, comment tu as rencontré Prika, Eleni et Mia.

Prika nous a envoyé un message il y a quelques mois en nous demandant si nous voulions faire une audition pour le groupe. Alors imagine ! Nous étions au milieu de cette situation de pandémie, j’étais en pyjama dans mon salon. Et pour moi c’était comme « Oh mon Dieu, un message de Prika Amaral, c’est dingue ». Et évidemment, je lui ai demandé ce qu’elle voulait que je fasse. Je lui ai envoyé des vidéos où j’interprétai certaines des anciennes chansons. Et après quelques réunions et appels vidéo, elle nous a juste fait part de ses choix et me voilà !

Nervosa est à l’origine un groupe brésilien et devient international avec des membres venant d’Espagne, de Grèce et d’Italie. Qu’est-ce que cela change?

C’est une situation particulière parce que nous étions quatre étrangères, de quatre pays différents. Les cultures étaient donc complètement différentes pour nous y compris la langue. Mais je ne sais pas pourquoi nous avons ressenti une connexion instantanément depuis le tout début. Je pense que la musique rend possible ce genre de choses. Même en vivant très loin les unes des autres, il y a ce point commun grâce à la musique, des intérêts communs, et elles sont toutes très décontractées. Il est donc très facile de travailler avec elles. Et oui, nous sommes très heureuses de partager toutes nos expériences et ces différents horizons. Et c’est très bien aussi pour la musique. Alors oui, ça a été incroyable.

Ce n’était pas compliqué à gérer ? Notamment pour les répétitions ?

Au début nous n’étions pas au top pour communiquer en anglais. Alors il suffisait à Prika de nous montrer quelques mots en brésilien ou on échangeait en espagnol, également en italien car ce sont des langues romaines. Et c’est très facile de se comprendre de cette manière. Mais il y a des situations amusantes car parfois moi je parle à Eleni en italien et Eleni répond en grec et on se comprend parfaitement. Et c’est quelque chose de magique. Au début, c’était très intense, parce que, comme je l’ai dit, nous ne nous connaissions pas. Mais oui, ça a été plus facile que je ne le pensais.

Dans quelles conditions avez-vous enregistré Perpetual Chaos, le quatrième album de Nervosa ? C’était donc la première fois que vous vous rencontriez, à Malaga je crois ?

Nous avons passé environ trois mois à travailler à distance, chacune de nous de la maison, à partager des idées en utilisant Internet et à échanger des opinions sur un riff ou un concept ou des paroles. Nous sommes parties de rien hormis quelques thèmes que Prika gardait depuis longtemps, et nous avons dû écrire toutes les paroles. Et de toute façon, nous avons fait tous les arrangements en studio avec notre producteur Martin Furia. Il a fait un travail incroyable car il a cette capacité de capter l’essence de Nervosa car il a déjà travaillé avec le groupe. C’est un parolier incroyable, alors il a apporté beaucoup d’idées incroyables ce qui a facilité les choses. Et en août dernier, après trois mois de travail, nous sommes entrées dans le studio de Malaga. C’était notre toute première rencontre en personne alors c’était un peu bizarre à cause de la situation. Quand je suis arrivée à l’aéroport, je ne savais pas si je devais les serrer dans mes bras ou pas. Je ne voulais pas être impolie mais je ne savais pas si vous elles se sentaient à l’aise avec ça. Mais de toute façon, nous étions sur le point de partir ensemble pendant un mois, et tout le monde avait fait ses tests COVID. Alors on s’est embrassées. C’était étrange au début, mais c’était une expérience incroyable à vivre.

Que penses-tu de ce tout nouvel album, par rapport aux albums précédents?

Je pense qu’il offre une perspective plus large en parlant de paroles et de musique, parce que évidemment Prika étant le membre fondateur, elle a gardé l’essence de Nervosa et des albums précédents, cette atmosphère thrash du groupe. Évidemment, avoir trois nouveaux membres apporte quelque chose de nouveau car nous venons d’horizons différents. Mia a une carrière incroyable dans la scène black metal avec Abbath et Triump of Death. Eleni a travaillé avec de nombreux groupes de metal progressif. Elle a également un autre groupe, Mask of Prospero. Et je travaille sur la scène du death metal depuis plusieurs années. Donc tout ce brassage donne quelque chose de vraiment intéressant à écouter, je pense parce que cet album est très différent des autres. Je pense qu’on peut même ressentir le classique avec des chansons comme « Rebel Soul », par exemple, voire même du punk.

Et c’est incroyable parce que nous n’avions aucune idée de la façon dont cela allait sonner, mais pendant le travail en studio, tout a été une grande surprise pour nous. On enregistrait nos parties et ça sonnait vraiment bien. Je ne m’attendais pas à une si grande différence entre les titres. Et je pense que c’est très bien parce que vous ne vous ennuyez pas en écoutant d’un son à l’autre. J’en suis très heureuse.

Et alors comment avez-vous travaillé ensemble en tant que groupe en particulier lors de cette session à Malaga?

Normalement, vous pouvez aller ensemble au studio et tout enregistrer mais là, à cause de la situation, nous avons dû y aller séparément. Donc Prika est d’abord allée au studio où elle a enregistré les guitares. Et puis Eleni y est allée à son tour enregistrer la batterie. Mia est arrivée la troisième semaine et elle a enregistré les lignes de basse. Et j’étais la dernière alors j’ai passé environ une semaine et demie à enregistrer les voix et ensuite on a vérifié les arrangements toutes ensemble la dernière semaine.

Quelles sont tes influences dans la musique ?

J’écoute presque tous les styles de musique. Je suis très années 70 donc j’aime le son de certains groupes comme Pristine ou Blues Pills avec beaucoup de vibes bluesy et ensuite passer à Imperial Triomphant, une atmosphère noire avec des vibrations jazzy et des trompettes. Si nous parlons de chant, probablement que Sabina Classen de Holly Moses et Angela Gossow ont été mes toutes premières expériences dans cette scène metal extrême parce que j’ai commencé à essayer d’apprendre il y a dix ans environ. Et à cette époque, Angela était la pionnière pour ce genre de projet. C’était donc une très grande inspiration pour moi, c’est sûr. Et peut-être aussi Tristessa de Astarte est une femme qui a eu un impact sur moi, car elle a été la toute première à avoir un groupe de black metal féminin dans les années 90. C’était quelque chose de tout à fait notable dans l’histoire de musique. Alors je peux dire toutes les trois sont mes toutes premières références.

En parlant d’influence, je me souviens t’avoir vue sur The Voice en 2017 et m’être dit à ce moment-là que tu étais en train d’ouvrir une porte pour le grand public et on le voit aujourd’hui avec Tatiana de Jinjer ou Stephanie Stuber en Allemagne.

C’est très gentil et j’essaye de m’améliorer. Lorsque l’on travaille avec des professionnels, on découvre simplement qu’on doit apprendre beaucoup de choses et travailler très dur pour y arriver.

Comment as-tu travaillé ta voix pour obtenir ce contrôle et cette diversité?

Eh bien, ça a été difficile pour moi parce que quand j’ai commencé à apprendre, j’ai juste essayé de trouver une école de musique et personne ne m’a aidée parce qu’ils m’ont juste dit qu’ils n’enseignaient pas cette technique et donc il ne s’est jamais rien passé. J’ai donc dû apprendre des chansons de Christina Aguilera ou Aretha Franklin. Mais ce n’était pas du growl. Donc pour moi, c’était très frustrant au début. Et j’ai décidé d’essayer moi-même, j’ai demandé à beaucoup de chanteurs de metal extrême, personne ne pouvait m’aider parce que personne n’avait idée de ce qu’ils faisaient. Alors j’ai assisté à des spectacles. Et je me souviens que je me tenais au premier rang et que je regardais juste les chanteurs comme une psychopathe juste pour apprendre comment cela pourrait fonctionner, l’expression du visage, la respiration, l’utilisation du diaphragme et j’ai aussi regardé beaucoup de tutoriels. Je me souviens de tous mes week-ends, tard le soir, à regarder des vidéos et des tutoriels juste pour comprendre comment les sons naissaient et puis le matin, entrer dans la salle de répétition et essayer de faire ou de répéter tout ce que j’avais vu dans les vidéos. Et cela a été difficile parce que lorsque vous apprenez seule, cela prend beaucoup de temps, bien plus que lorsque quelqu’un vous enseigne.

Je pense que j’ai commencé en 2010 ou quelque chose comme ça. Ma toute première émission, c’était en 2015 et c’était atroce mais j’étais très excitée. Et cela m’a fait réaliser que j’avais beaucoup de travail à faire. Cela a été difficile mais ensuite j’ai décidé d’essayer d’écrire toutes les choses que j’ai apprises avec le temps et j’ai commencé à assister à une master class pour les chanteurs en général. Là j’ai appris qu’il y avait beaucoup de choses en commun, évidemment. Cela m’a donc amené à mieux comprendre l’anatomie et tout. J’ai donc commencé à travailler avec un coach pour les débutants en growl et cela m’a vraiment aidée pour apprendre de nouvelles techniques, essayer de nouvelles choses, y compris pour des musiques extrêmes.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de chanter de cette façon?

J’ai toujours voulu faire partie d’un groupe de metal, j’ai essayé d’apprendre à jouer de la guitare, mais j’étais mauvaise, je ne pouvais jouer que des trucs genre « Smoke on the Water » . Quand j’ai essayé le chant mélodique, c’était horrible. J’ai donc abandonné beaucoup de cours de chant, car j’étais très frustrée à ce moment-là. Et quand j’ai découvert le métal extrême, il y a quinze ans environ, la toute première fois, j’ai eu peur, parce que je pensais que c’était impossible que cette voix vienne d’une personne ! Ensuite, c’est comme avec les films d’horreur, tu sais, tu t’habitues à ce qui t’a fait peur la première fois, et puis tu veux en voir de plus en plus. Je me suis habituée à l’extrême metal, et j’ai commencé à apprécier de plus en plus. Et à un moment je me suis dit que j’étais à ma place, que je pouvais growler.

Je veux parler des paroles. D’abord, merci d’avoir transmis les paroles, ce n’est pas si fréquent. Qui écrit les paroles? Et quel est le message qui est important pour vous?

Évidemment, cette époque que nous vivons a été une grande source d’inspiration pour nous  Mais ces morts que nous vivons maintenant nous renvoient aux tueries qui existent depuis des siècles et dont l’être humain a été responsable en grande partie. Nous voulions parler de guerre, de corruption, de questions politiques, de capitalisme, de maltraitance animale, tout ce qui avait contribué à cette perception du chaos que nous avons, mais aussi nous voulions envoyer un message positif à d’autres personnes qui ont eu des difficultés de quelque manière que ce soit. Et il y a quelques chansons comme « Time to Fight » par exemple, qui sont comme un appel à la rébellion et à défendre nos droits et dire non. Parfois nous allons juste comme un navire dans le sens du courant comme si tout était planifié et parfait. Non, nous voulons simplement arrêter de penser à ce que nous voulons et nous battre pour cela, car il est important de dire non à toutes ces choses négatives. Et oui, les paroles sont très importantes pour moi, évidemment, parce que je suis la chanteuse, et je dois être connectée  avec ce que je chante bien sûr, car c’est à travers cela que tu crées le lien avec les gens. Si tu ne le sens pas, ce n’est pas naturel. J’ai écrit beaucoup de paroles. Prika a également écrit beaucoup de paroles et fait quelques arrangements pour les versions finales. Et Martin Furia notre producteur est aussi un parolier incroyable, et il a vérifié toutes les chansons que j’ai écrites, juste pour voir si on pouvait trouver ce point commun à propos du chaos, avec tous les sujets dont nous parlions. Et je pense qu’il a fait un excellent travail. Il est génial. Et j’ai beaucoup appris de lui. Et actuellement, je pense que j’ai une façon de travailler très différente quand j’écris des paroles qu’avant. Je pense donc que cela a été très important pour moi, également en tant que chanteuse.

C’est la première fois que tu collabores avec Napalm Records, comment était-ce ?

C’était très différent pour moi. J’ai eu la chance de travailler avec des artistes incroyables ici en Espagne qui sont dans de grandes maisons de disques, comme Warner Records ou Sony. Mais quand c’est votre propre groupe, que vous faites partie de ce projet et que vous travaillez avec un grand label, les choses sont très différentes. C’est très professionnel et vous sentez qu’il y a un état d’esprit commun pour tout le monde qui travaille pour le même projet et pour atteindre les mêmes objectifs. Et c’est incroyable, car tu ressens qu’ils se soucient de ce que tu fais, qu’ils sont impliqués à propos de ton projet. Et ça c’est très excitant.

En parlant du COVID, comment as-tu géré cette année 2020?

Eh bien, je me sens très chanceuse. Parce qu’au milieu de ce chaos, j’ai eu une expérience incroyable en rejoignant ce groupe. Pour moi, malgré tous les faits, ça a été mon année à coup sûr. Donc je ne peux rien dire. Je vois que ma famille va bien, tout le monde autour de moi va bien. C’est donc une très bonne chose pour moi. Et évidemment, il y a beaucoup de gens qui souffrent et luttent vraiment avec cette pandémie. Mais oui, pour moi, ça a été plus que génial. J’ai beaucoup de chance car je vis à la campagne. Donc, tout est plus facile ici pour la vie quotidienne. Et j’avais un travail quotidien donc je n’ai pas perdu le sens de la routine. Et je devais travailler donc je veux dire, j’ai une maison, j’ai un travail, une famille. Je suis en bonne santé, donc je ne peux rien demander de plus.

Dans ce contexte comment vois-tu l’année à venir? Qu’en est-il des tournées pour promouvoir l’album?

Eh bien, il me vient à l’esprit ce morceau «  Expect the Unexpected » avec Chuck Schuldiner. Je ne sais pas ce qui va se passer l’année prochaine ou cette année, nous sommes tous dans la même situation, parfois ça peut sembler aller mieux et soudainement le lendemain, ça se dégrade. Nous avons beaucoup de projets, de tournées et de spectacles réservés pour les mois à venir. Nous essayons donc simplement de planifier et nous voyons ce qui se passe. Nous devons sortir un nouveau clip vidéo très prochainement. Il y a encore deux parties du documentaire sur les sessions d’enregistrement à révéler. Et nous travaillons sur de nouveaux trucs, juste au cas où nous pourrions jouer. Alors on croise les doigts.

As-tu déjà joué en France?

Non. Je vais au Hellfest depuis cinq ou six ans. Et pour moi, c’est mon festival préféré au monde. Mais je n’ai jamais eu la chance d’y jouer. Je suis allée une fois à Paris voir Sonata Arctica à L’Elysée Montmartre une semaine avant l’incendie de la salle. En parlant du Hellfest, je me souviens de beaucoup de groupes de metal extrême. Il y a une vraie place au Hellfest pour chaque catégorie, du metal extrême aux grands classiques du heavy metal. Nervosa était présent en 2016 et moi je rêve d’y retourner en tant qu’artiste. Un jour, qui sait?

Je te laisse le mot la fin pour envoyer un message aux fans français de Nervosa.

Je vais essayer en français mais j’ai un français très scolaire. D’abord merci beaucoup pour votre soutien et votre fidélité à Nervosa, pour les messages très positifs que j’ai reçus et j’ai hâte de pouvoir rencontrer tous les fans français, je l’espère, cette année. Prenez soin de vous et à bientôt.

Interview réalisée le 8 Janvier 2021 par SAMM
Photos © 2020 Didier Rive
t / Napalm Records
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

Crypta : premier album

Le groupe brésilien/néerlandais de Death Metal CRYPTA est prêt à ouvrir les portes de l’enfer en présentant son troisième single, “Dark Night Of The Soul”, accompagné d’une vidéo Playthrough du quartet. 

Ce nouveau single audacieux présente une atmosphère périlleuse tout en soulignant l’expérience issue des projets passés et actuels des membres du groupe, avec des influences provenant du Death Metal aussi bien classique que moderne. 

Le premier album de CRYPTA sortira ce vendredi – descendant sur terre tel un météore apocalyptique ! Echoes of the Soul a été enregistré en janvier 2021 au Family Mob Studio (Brésil), mixé par Arthur Rizk (Code OrangePowertrip…) et masterisé par le fameux Jens Bogren (Opeth, Dimmu Borgir, Sepultura). La pochette de l’album a été réalisée par Wes Benscoter, qui est connu internationalement pour les pochettes mythiques qu’il a créés notamment pour Slayer, Kreator, Black Sabbath et bien d’autres.

Avec une atmosphère sombre et menaçante, l’intro de 55 secondes « Awakening » prépare l’auditeur à la férocité imminente d’Echoes of the Soul, distribuant un carburant trouble et enflammé dans une machine Death Metal. La texture sonore significative dérivée de divers sous-genres de Death metal et teintée de traces de Thrash classique est évidente dès les premières minutes, reflétant l’aura infernale et vicieuse que ce premier album de 10 titres est sur le point de déclencher. CRYPTA lâche des démons sonores puissants et nourrit une énergie à la fois cumulative et explosive avec des riffs de guitare déchaînés, la couleur vocale incomparable de Fernanda Lira et les percussions menaçantes de Luana Dametto. Des morceaux tels que “Starvation”, “Kali” et “Blood Stained Heritage” incitent à une tempête incontrôlable de rage pure et de belligérance, tandis qu’“Under The Black Wings” et “Dark Night Of the Soul” délivrent un message dur dans une atmosphère périlleuse. « Death Arcana » offre à son auditeur un aperçu supplémentaire de la maîtrise de CRYPTA et captive avec des solos tentaculaires rappelant les temps anciens, mais épicés avec une touche moderne.


La tracklist de Echoes of the Soul : 

  1. Awakening
  2. Starvation
  3. Possessed
  4. Death Arcana
  5. Shadow Within
  6. Under the Black Wings
  7. Kali
  8. Blood Stained Heritage
  9. Dark Night of the Soul
  10. From the Ashes

Echoes of the Soul sera disponible dans les formats suivants : 

– CD Digipack
– Edition Vinyle noir
– Edition Vinyle or et rouge – limitée à 200 copies – EPUISEE
– Edition Vinyle marbré rouge et noir – limitée à 300 copies
– Edition Vinyle marbré orange et noir + patch – limitée à 200 copies – EPUISEE
– Edition cassette noire – très limitée – EPUISEE 
– Album numérique

Line Up : 
Fernanda Lira – Chant et basse
Luana Dametto – Batterie
Tainá Bergamaschi – Guitare
Sonia Anubis – Guitare

Aviez-vous suivi la réformation et la sortie du nouvel album de Nervosa ? Vous vous êtes peut-être demandé ce qu’étaient devenues les ex-membres de Nervosa ?

Sylak Open Air Festival

La dixième et nouvelle édition du Sylak Open Air Festival se déroulera à Saint-Maurice-de-Gourdans dans l’Ain (01) les jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 août 2022 et présente une affiche internationale !

💻 Site Internet : https://www.sylakopenair.com/

🎫 Billetterie : https://web.digitick.com/index-css5-sylakfestival-pg1.html?

Voici la programmation du Sylak Open Air Festival en détails 👇

Jeudi 5 août 2022

Born From Pain, Sublime Cadaveric Decomposition, Ultra Moule, Dead Kiwis, Death Decline et Assigned Fate

  • BORN FROM PAIN 🇳🇱 Le groupe néerlandais de thrash metal hardcore se produira en tête d’affiche de la soirée du vendredi 5 août 2022 au Sylak Open Air Festival.

📸 Born From Pain au Metal Culture(s) VIII par Amandine Briche pour Culture METAL 👇

  • SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION 🇫🇷 Le groupe parisien de death metal grindcore se produira au Sylak Open Air Festival le vendredi 5 août 2022.
📸 Sublime Cadaveric Decomposition au Mondo Bizarro en avril 2018 par Amandine Briche pour Culture METAL 🤘

👉 https://culturemetal.com/?s=sublime+cadaveric+decomposition

  • L’ovni ULTRA MOULE se produira au Sylak Open Air Festival le vendredi 5 août 2022.

« Ultramoule, c’est un peu un mélange de Die Antwoord, Stupeflip, Sexy Sushi et Philippe Katerine et à la fois rien de tout ça. »

  • DEAD KIWIS 🇫🇷 Le groupe lyonnais de rock chaotique se produira au Sylak Open Air Festival le vendredi 5 août 2022.
  • DEATH DECLINE 🇫🇷 Le groupe de death/thrash metal dijonnais se produira au Sylak Open Air Festival le vendredi 5 août 2022 et y défendra son nouvel album. 💿 The Silent Path est paru le vendredi 12 novembre 2021.
📸 Death Decline à l’Amarok Metal Fest 2020 par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography pour Culture METAL 🤘
  • ASSIGNED FATE 🇫🇷 Le groupe de metal originaire de Pontarlier en Bourgogne-Franche-Comté se produira au Sylak Open Air Festival le vendredi 5 août 2022. Le groupe a sorti un premier album éponyme Assigned Fate en 2018.

Vendredi 6 août 2022

Alestorm, Carcass, Jinjer, Napalm Death, Unearth, 1000mods, Bömbers, Nervosa, Benighted, Deathawaits et Atomic Trip
  • ALESTORM 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 Le groupe groupe écossais de metal pirate, mélange de folk/power metal se produira en tête d’affiche de la soirée du samedi 6 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra son tout nouvel album. 💿 Seventh Rum of a Seventh Rum est paru chez Napalm Records le vendredi 24 juin 2022. Dans l’attente du concert d’Alestrom au Sylak, voici le nouveau single et videoclip des pirates écossais qui vous égayera. 🎞 P.A.R.T.Y. est paru le mercredi 4 mai 2022.
  • CARCASS 🇬🇧 Le groupe britannique de death metal mélodique / death’n roll originaire de Liverpool en Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 se produira en tête d’affiche de la soirée du samedi 6 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra son dernier album. 💿 Torn Arteries est paru via Nuclear Blast le vendredi 17 septembre 2021.

📸 Carcass au Hellfest 2019 par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography pour Culture METAL 👇

  • JINJER 🇺🇦 Le groupe ukrainien de metalcore se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022 et défendra son nouvel album. 💿 Wallflowers est paru chez Nuclear Blast le vendredi 27 août 2021.

C’est d’ailleurs en qualité d’Ambassadeur de l’Ukraine que Jinjer se produi à l’été 2021 en Europe en France 🇫🇷 pour trois dates : au Hellfest Open Air en juin, au Rock Your Brain Festival en juillet et au Sylak Open Air en août 2022.

📸 Jinjer au Hellfest 2022 par Amandine Briche pour Culture METAL 🤘

Eugène, le bassiste de JINJER déclare :
« Nous sommes très honorés d’annoncer qu’avec l’aide du ministère ukrainien de la culture, nous avons obtenu la permission de voyager à l’étranger en tant qu’ambassadeurs de notre pays pour collecter des fonds et sensibiliser le public à la guerre qui fait rage chez nous. C’est un grand honneur pour nous en tant que groupe et en tant que citoyens. Nous ferons notre part pour que cette guerre s’arrête le plus vite possible ! Venez soutenir, danser et crier de tout votre cœur pour l’Ukraine ! »

📸 Napalm Death au Hellfest 2022 par 7k Kevin pour Culture METAL 🤘

👉 https://culturemetal.com/category/hellfest/

📸 Napalm Death au Metal Culture(s) VIII par Amandine Briche pour Culture METAL 👇

  • UNEARTH 🇺🇸 Le groupe américain de metalcore originaire de Boston dans le Massachusetts, se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022 et y défendra son nouvel album studio à paraître dans l’année.
  • 1000MODS 🇬🇷 Le groupe grec de stoner rock psychédélique originaire de Chiliomodi, soit d’un village grec dans une vallée au sud-ouest de Corinthe, se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022 et y défendra son dernier album studio. 💿 Youth of Dissent est paru via Ouga Booga And The Mighty Oug Recordings le vendredi 24 avril 2020.

📸 1000mods au MetalDays par Amandine Briche pour Culture METAL 👇

  • BÖMBERS 🇳🇴 Le groupe originaire de Bergen en Norvège en hommage à Motörhead se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022.

« Bömbers is a Motörhead tribute band from Bergen, Norway. Abbath (ex-Immortal ) aka Killminister on bass and vocals, Tore (ex-Old Funeral, Studfaust) aka Fast Tore on guitar and Pez (ex-Punishment Park) aka Party Animal Taylor on drums. » 

  • NERVOSA 🇧🇷 Le groupe brésilien et féminin de thrash metal se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022 et y défendra son dernier album. 💿 Perpetual Chaos est paru chez Napalm Records, le vendredi 22 janvier 2021.
📸 Nervosa au Ferrailleur en avril 2022 par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography 🤘

👉 https://culturemetal.com/?s=Nervosa

  • BENIGHTED 🇫🇷 Le groupe stéphanois de brutal death metal/grindcore (originaire de Saint-Étienne dans la Loire (42) en Auvergne-Rhône-Alpes) se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022 et y défendra enfin son dernier album. 💿 Obscene Repressed dont l’artwork a été réalisé par Grindesign.est paru chez Season Of Mist, voici un an et demie en plein confinement en France, le vendredi 10 avril 2020.
📸 Benighted au Hellfest 2022 par 7k Kevin pour Culture METAL 🤘

👉 https://culturemetal.com/?s=benighted

  • DEATHAWAITS 🇫🇷 Le groupe de death/thrash metal originaire de Lyon en Auvergne-Rhône-Alpes, se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022.
  • ATOMIC TRIP 🇫🇷 Le groupe lyonnais de « doom fuzz booze weed doom » se produira au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022.

Samedi 7 août 2022

Testament, Korpiklaani, Exodus, Faun, Suffocation, Mad Sins, Misery Index, Moscow Death Brigade, Hangman’s Chair, Heart Attack et Dukka

  • TESTAMENT 🇺🇸 Le groupe californien de thrash metal originaire de Oakland, Testament se produira en tête d’affiche du dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra son dernier album. 💿 Titans of Creation est paru le 3 avril 2020 chez Nuclear Blast.
📸 Testament en conférence de presse au Hellfest 2019 par Amandine Briche pour Culture METAL 🤘

👉 https://culturemetal.com/category/hellfest/

  • KORPIKLAANI 🇫🇮 Le groupe finlandais de folk metal se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival.

📸 Korpiklaani au Motocultor par Amandine Briche pour Culture METAL 👇

  • EXODUS 🇺🇸 Le groupe californien de thrash metal originaire de San Francisco, Exodus se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra sur scène son nouvel album. 💿 Persona Non Grata est paru le 19 novembre 2021 chez Nuclear Blast.
  • FAUN 🇩🇪 Le groupe allemand de néofolk metal d’inspiration médiévale, celtique mais aussi dark wave, originaire de Gräfelfing en Bavière se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra sur scène son nouvel album. 💿 Pagan sortira le vendredi 22 avril 2022 via Pagan Folk Records en Europe
  • SUFFOCATION 🇺🇸 Le groupe de brutal/technical death metal américain originaire de Long Island (dans l’état de New York) se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival.
📸 Derek Boyer de Suffocation au Motocultor 2017 par Amandine Briche pour Culture METAL 🤘

📸 Suffocation au Motocultor par Amandine Briche pour Culture METAL 👇

  • MAD SIN 🇩🇪 Le groupe allemand de punk rock psychobilly originaire de Berlin Ouest (dans le quartier du Mur de Berlin) se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival. Depuis la pandémie, le groupe a sorti un album Unbreakable en 2020 puis un EP Mean Machine en 2021.
  • MISERY INDEX 🇺🇸 Le groupe de death metal / grindcore originaire de Baltimore dans le Maryland se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra sur scène son nouvel album. 💿 Complete Control chez Century Media Records le 13 mai 2022
  • MOSCOW DEATH BRIGADE 🇷🇺 Le groupe russe mélange le hip-hop, le punk rock et la musique électronique. Depuis la pandémie, Moscow Death Brigade (MDB et en russe : Московская Бригада Смерти (МДБ) a sorti un album 💿 Bad Accent Anthems via Fire and Flames Music en 2020 puis un EP Flares Are Burning en 2021. Moscow Death Brigade se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival.
  • HANGMAN’S CHAIR 🇫🇷 Le groupe francilien de doom sludge stoner se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra sur scène son nouvel album. 💿 A Loner est paru le vendredi 11 février 2022 chez Nuclear Blast.
📸 Hangman’s Chair au Metal Culture(s) VIII par Amandine Briche pour Culture METAL 🤘

👉 https://culturemetal.com/category/hellfest/

📸 Hangman’s Chair au Metal Culture(s) VIII par Amandine Briche pour Culture METAL 👇

  • HEART ATTACK 🇫🇷 Le groupe cannois de thrash/groove metal se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival et y défendra son tout nouvel album. 💿 Negative Sunparaîtra le vendredi 10 juin via Atomic Fire Records.
📸 Heart Attack à l’Amarok Metal Fest 2020 par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography pour Culture METAL 👇
  • DUKKHA 🇫🇷 Le groupe lyonnais de metal moderne se produira le dimanche 7 août 2022 au Sylak Open Air Festival.

Plusieurs groupes américains sont ainsi programmés au Sylak Open Air Festival. Néanmoins, le groupe de hardcore américain, Hatebreed a annulé sa tournée européenne et estivale. Alors qu’il était programmé en tête d’affiche de la soirée du samedi 6 août 2022 au Sylak Open Air Festival, le groupe de Jamey Jasta, sera remplacé par le groupe britannique de death’n roll/death metal mélodique, Carcass.

  • HATEBREED 🇺🇸 Le groupe de hardcore américain originaire du Connecticut ne se produira donc pas au Sylak Open Air Festival le samedi 6 août 2022. 💿 Le dernier et huitième album groupe de Jamey Jasta, Weight of the False Self est paru chez Nuclear Blast le vendredi 27 novembre 2020.

📸 En guise de consolation, voici un retour en images sur le concert de Hatebreed au MetalDays par Amandine Briche pour Culture METAL 👇

Au Champ Des Morts à Et Il N’Y Aura Plus De Nuit

Au Champ Des Morts, le groupe de black metal originaire de Limoges clôturait la soirée concert du vendredi 6 septembre 2019, dans le cadre de la 2e édition de l’évènement Et Il N’Y Aura Plus De Nuit au Théâtre Georges Madec à Esquibien/Audierne.

📸 En attendant, voici un retour en images sur le concert de Au Champ Des Morts à Et Il N’Y Aura Plus De Nuit par Amandine Briche pour Culture METAL. 🤘 Lire la suite

Festival Alcatraz 2019

Alcatraz, le festival de metal belge d’envergure européenne se déroulera à Courtrai, à la frontière franco-belge, sur trois jours les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 août 2019 et sur trois scènes : la Prison Stage (la scène hard & heavy) la Swamp Stage (la scène black/death/thrash) et La Morgue. Ainsi, pour son édition 2019, Alcatraz s’agrandit et s’enrichit d’une nouvelle scène extrême et underground : La Morgue où se produiront entre-autre de nombreux groupes belges.

En tête d’affiche du vendredi 9 août 2019, Saxon, le groupe britannique de heavy metal issu de la New Wave Of Bristish Heavy Metal 🇬🇧 se produira sur la Prison Stage, Opeth, le groupe suédois de metal progressif 🇸🇪 sur la Swamp Stage et le groupe belge 🇧🇪 Cowbows & Aliens à La Morgue. En tête d’affiche du samedi 10 août 2019, Avatar, le groupe suédois de nu-metal 🇸🇪 se produira sur la Prison Stage, Amenra, le groupe de doom/sludge post-black metal belge 🇧🇪 originaire de Courtrai et le groupe de heavy blues rock belge 🇧🇪 Black Mirrors à La Morgue. En tête d’affiche du dimanche 11 août 2019, Avantasia, le groupe allemand de power metal symphonique 🇩🇪 se produira sur la Prison Stage et Soufly, le groupe brésilien de groove/thrash 🇧🇷 mais aussi le groupe français 🇫🇷 originaire de Lille Glowsun à La Morgue.

Je vous dévoile et vous détaille ici la programmation jour par jour et scène par scène. L’affiche groupe de nombreux groupes internationaux, nord-américains et européens, deux groupes brésiliens 🇧🇷 (Soufly et Nervosa) et même un groupe japonais 🇯🇵 (Crossfaith) et aussi un groupe français 🇫🇷 originaire de Lille, de l’autre côté de la frontière belge (Glowsun).

Aussi, l’équipe de Culture METAL eu l’opportunité de photographier certains groupes à l’affiche d’Alcatraz 2019 au Hellfest, au Motocultor mais encore au MetalDays, autre festival d’envergure européenne, slovène en l’occurence.

Vendredi 9 – Prison Stage :

Vendredi 9 – Swamp Stage :

Opeth au Motocultor 2015
Nervosa au Slasher Metal Festival avril 2019 par Didier Rivet pour Culture METAL

Vendredi 9 – La Morgue :

Samedi 10 – Prison Stage :

Samedi 10 – Swamp Stage :

Samedi 10 – La Morgue :

Dimanche 11 – Prison Stage :

Dimanche 11 – Swamp Stage :

Dimanche 11 – La Morgue :

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑