Lors de la dix-septième édition du festival international du court-métrage insolite et fantastique de Rennes Court Métrange, 64 courts-métrages issus de trois années de production (2019-2020-2021) et en provenance d’une vingtaine de pays entraient en compétition. La clôture du festival avec la traditionnelle remise des prix s’est tenue à l’issue du festival en comité privé car le Village Métrange était fermé pour cause d’intempéries ☔️ par la Préfecture, le samedi 3 octobre 2021 à Rennes.

Le jury de la dix-septième compétition internationale du court-métrage insolite & fantastique de Rennes était formé de son président, Thierry Lounas producteur, distributeur et éditeur de Capricci et aussi directeur de Wild West, fondateur de la revue So Film et directeur du festival So Film Summercamp ; de Lubna Beautemps du Comptoir du Doc, de Film En Bretagne et de Films de l’Ouest ; de Ronan Maillard, compositeur pour le cinéma ; de Julie Marnay de l’European Short Pitch, du Full Circle Lab Nouvelle-Aquitaine, du FIDLab, du FIDMarseille, du Festival du Nouveau Cinéma à Montréal ; mais encore de Christophe Taudière, responsable du Pôle court-métrage à France Télévisions de l’émission Histoires Courtes de France 2 et d’Aurélien Zimmermann de la plateforme de screaming Shadows.

Ce jury a décerné le GRAND PRIX COURT MÉTRANGE à Friandise de Rémy Barbe (29’59 • 2021 • France 🇫🇷), le MÉLIÈS D’ARGENT à En Fin De Conte de Zoé Arene (20’49 • 2021 • France 🇫🇷 Belgique 🇧🇪) et attribué une mention spéciale à l’un des très courts-métrages « qui ponctuait les séances  » comme l’a remarqué Lubna Beautemps soit à Animals de Tue Sanggaard (06’11 • 2021 • Danemark 🇩🇰). Christophe Taudière a décerné le MÉTRANGE FRANCE TÉLÉVISIONS à Birds With No Legs de Pavlos Stamatis 18’47 • 2019 • Grèce 🇬🇷) et Aurélien Zimmermann le MÉTRANGE SHADOWS à Something Doesn’t Feel Right de Fergal Costello (09’19 • 2019 • Irlande 🇮🇪).

Animals de Tue Sanggaard 🇩🇰 Mention spéciale du Jury Court Métrange 2021

Les deux séances du vendredi 1er octobre à 19h 🕖 au Gaumont semblent avoir beaucoup inspiré le jury. Exceptée la mention spéciale du jury à Animals de Tue Sanggaard issu de la séance Drôle d’oiseaux du jeudi 30 septembre à 19h, sur les neuf séances de films en compétition pour le jury, trois des quatre prix du jury soient le MÉLIÈS D’ARGENT, le MÉTRANGE FRANCE TÉLÉVISIONS et le MÉTRANGE SHADOWS ont été distribués sur les six films de la séance Rencontre d’un autre type du vendredi 1er octobre à 19h. Le GRAND PRIX COURT MÉTRANGE a été remis à Rémy Barbe pour son film Friandise issu de la séance Hard Corps du vendredi 1er octobre à 21h30.

Trois des six courts-métrages de la séance Rencontre d’un autre type du vendredi 1er octobre à 19h ont été récompensés lors de la remise des prix de la dix-septième édition de Court Métrange : En Fin De Conte de Zoé Arene a reçu le MÉLIÈS D’ARGENT ; Birds With No Legs de Pavlos Stamatis a reçu MÉTRANGE FRANCE TÉLÉVISIONS et Something Doesn’t Feel Right de Fergal Costello a reçu le (premier) MÉTRANGE SHADOWS. Désormais lauréat du MÉLIÈS D’ARGENT, le court-métrage En Fin De Conte de Zoé Arene concourt désormais pour le MÉLIÈS D’OR dont la remise des prix se fera dans l’un des festivals membres de la Fédération Européenne des Festivals de Films Fantatsiques (FEFFF) dont Court Métrange fait partie.

Something Doesn’t Feel Right de Fergal Costello 🇮🇪 MÉTRANGE SHADOWS 2021

D’une part, le court-métrage Something Doesn’t Feel Right de Fergal Costello sera diffusé sur la plateforme de screaming Shadows.

D’autre part, le court-métrage Birds With No Legs de Pavlos Stamatis sera diffusé dans l’émission Histoires Courtes à l’antenne de France 2.

Birds With No Legs de Pavlos Stamatis 🇬🇷 MÉTRANGE FRANCE TÉLÉVISIONS 2021

Le Prix du public a été attribué à Nox Insomnia de Guy CHARNAUX (07’53 • 2019  Brésil 🇧🇷). Les courts-métrages en compétition pour le prix du public était groupés dans la séance Récré Sang Défonce du samedi 2 octobre à 21h30 🕤 soit la séance thrash

Nox Insomnia de Guy CHARNAUX 🇧🇷

Le GRAND PRIX COURT MÉTRANGE récompense la meilleure réalisation de la compétition internationale et offre une dotation en prestations. D’une part, la société Arwestude offre 50% de remise sur le parc matériel lumière et prise de vue sur le prochain film du réalisateur, 50% de remise en post-production sur les travaux de montage, étalonnage et sorties DCP. D’autre part, la société Nomade Production offre 50% de remise en post-production sur les travaux de montage son et de mixage. Cette dotation en prestations aidera peut-être Rémy Barbe à la réalisation de son long-métrage en cours d’écriture sur l’histoire d’un chanteur d’un groupe black metal sur le déclin qui convoquerait le Diable qu’il idolâtre tant.

Friandise de Rémy Barbe 🇫🇷 GRAND PRIX COURT MÉTRANGE 2021

Deux semaines auparavant, Friandise de Rémy Barbe (29’59 • 2021 • France 🇫🇷) avait par ailleurs obtenu le prix du public de l’Étrange Festival de Paris, le dimanche 19 septembre 2021.

Rémy Barbe (Friandise) à Court Métrange 2021

Trois des cinq réalisateurs récompensés étaient d’ailleurs présents sur le festival : Zoé Arene pour son film En Fin De Conte et Pavlos Stamatis pour son film Birds With No Legs et Rémy Barbe présentait son film Friandise avec son équipe en l’occurrence, son producteur et son acteur principal – Pierre Pirol a déjà joué dans d’autres films de genre comme Un Couteau dans le Coeur de Yann Gonzalez (2018) ; film disponible sur la plateforme Shadows que je vous recommande d’ailleurs. – Trêve de digression… Passons au MÉLIÈS D’ARGENT !

En Fin De Conte de Zoé Arene 🇫🇷/🇧🇪 MÉLIÈS D’ARGENT 2021

Le MÉLIÈS D’ARGENT récompense le meilleur court métrage de la compétition européenne d’une durée inférieure ou égale à 25 min qui concourt désormais pour le MÉLIÈS D’OR à Sitges en Espagne aux côtés d’autres courts-métrages aussi en compétition lors de la dix-septième édition de Court-Métrange : Dar Dar de Paul URKIJO (09’48  2020 • Espagne) issu de la séance On Satan Au Pire du mardi 28 septembre à 21h, Polter De Álvaro VICARIO (11’33  2019  Espagne) issu de la séance Le Réel Ment du samedi 2 octobre à 17h30, Little Miss Fate de Joder VON ROTZ (08’09  2020  Suisse) issu de la séance Récré Sang Défonce en compétition pour le Prix du Public du samedi 2 octobre à 21h30, Un Coeur d’Or (Heart Of Gold) de Simon Filliot (11’33  2020  France) issu de la séance intercourt pour le jeune public et scolaire à partir de 11 ans. Le film d’animation Un Coeur d’Or a d’ailleurs été diffusé par Arte, mais aussi lors de l’édition virtuelle de Travelling 2021 où il a été gratifié du Prix du Public de Compétition Urba[Ciné].

Un Coeur d’Or de Simon Filliot concourt aussi désormais aux Oscars. En effet, la liste des courts-métrages en lice pour les Oscars est tombée et quatre films de la cuvée Court Métrange 2021 qui y figurent dont Un Coeur d’Or (Heart Of Gold) de Simon Filliot (11’33  2020  France) issu de la séance intercourt pour le jeune public et scolaire, mais aussi The Expected de Carolina Sandvik (Suède, 2021) issu de la séance Mommy Blues du mercredi 29 septembre à 21h, et encore Affairs Of The Art de Joanna Quinn (UK, 2021) et Night Bus de Joe Hsieh (Chine, 2020) tous deux issus de la séance d’animation Ô Bal Démasqué du mercredi 29 septembre à 19h. La 94e cérémonie des Oscars se tiendra au Dolby Theatre à Hollywood, Los Angeles, Californie, le dimanche 27 mars 2022 et honorera les meilleurs films qui sont sortis depuis le 1er mars 2021.

Carolina Sandvik (The Expected) à Court Métrange 2021

Outre la thématique de la dix-septième édition de Court Métrange, du Diable, des Enfers et des possessions démoniaques, à l’honneur lors de la séance inaugurale de la compétition internationale On Satan Au Pire le mardi 28 septembre à 21h et lors de la séance Best Of Possession Démoniaques le dimanche 3 octobre à 19h30, deux thématiques traversaient l’ensemble des dix séances de la compétition internationale de Court Métrange : d’une part la nourriture très au-delà de la séance La Grande Bouffe du jeudi 30 septembre à 21h30 et d’autre part, la maternité et la féminité au-delà du court-métrage de The Expected de Carolina Sandvik et de la séance Mommy Blues du mercredi 29 septembre à 21h30. Dans l’ensemble des courts-métrages de la sélection Court Métrange 2021, la plupart des personnages principaux sont des personnages féminins, et pas seulement des mères loin s’en faut !

En plein dans le thème de la nourriture, ni Friandise de Rémy Barbe issu de la séance Hard Corps du vendredi 1er octobre à 21h30 et GRAND PRIX COURT MÉTRANGE ni même (dans une moindre mesure) Birds With No Legs de Pavlos Stamatis de la séance Rencontre d’un autre type du vendredi 1er octobre à 19h et MÉTRANGE FRANCE TÉLÉVISIONS n’auraient pas fait tâche dans la séance La Grande Bouffe du jeudi 30 septembre à 21h30 au Gaumont.

En fin de compte, j’ai observé une tendance, non celle de cassez les mythes, mais celle de les rendre contemporains dans En Fin De Conte de Zoé Arene avec son personnage de fée punkette à la dérive mais aussi dans Sphinx de De Tito GONZALEZ GARCIA (29’09 • 2020  France 🇫🇷) avec son Sphinx aux allures queer sur le toit d’un immeuble de banlieue. Toutefois, le court-métrage En Fin De Conte de Zoé Arene est davantage concis et mieux réussi. Sphinx de De Tito GONZALEZ GARCIA égare un peu le spectateur.

Enfin, Court Métrange en salles et à Rennes s’est achevé en beauté le dimanche 3 octobre avec trois séances au Gaumont de Rennes : Le meilleur de Court Métrange à 11h 🕚 ; le Best Of Possession Démoniaques de Court Métrange à 19h30 🕢 et surtout avec le Palmarès des films primés de la cuvée 2021 à 18h 🕕 une séance pour laquelle le public s’est rendu en masse.

Les hostilités et festivités métrangiennes se poursuivent en ligne jusqu’au dimanche 10 octobre à minuit via la plateforme partenaire Spamflix au cas où vous auriez raté une (ou toutes les) séance(s), au cas où vous aimeriez montrer un (ou tous les) court(s)-métrage(s) à vos amis et au cas où vous n’habiteriez pas du tout à Rennes, n’importe où dans le monde sauf en Chine 🇨🇳