Recherche

Culture METAL

Webzine

Date

2 juillet 2021

Zmiéna à la Nuit du Fantastique

La Nuit du Fantastique se déroulera de 22h30 à l’aube, la nuit du vendredi 2 au samedi 3 juillet 2021, en pleine fête du cinéma au Katorza à Nantes (44). L’évènement est organisé par l’Absurde Séance qui avait aussi organisé la projection du film Lords Of Chaos de Jonas Åkerlund voici presque deux ans jour pour jour, le lundi 1er juillet 2019 à 22h et mais aussi la première projection du documentaire Nous Sommes Les Nouvelles Chimères le jeudi 24 septembre 2020 à 21h30Nous qui avons été si frustrés de la fermeture des cinémas pendant de longs mois, l’événement risque d’être jouissif pour nous autres, amateurs de cinéma de genre.

🎟 Réservez votre place aux caisses du cinéma le Katorza ou en ligne 👉 https://vad.cineville.fr/ebilletv2/vente_distance.php…

🚫- 16 ans / 4 longs-métrages + 1 court-métrage, Tarif Unique : 16€

🎞 The Witch : Part 1- The Subversion de Hoon-jung Park,

🎞 VFW de Joe Begos,

🎞 Skull de Armando Fonseca et Kapel Furman,

🎞 Mad Foxes de Paul Grau,

🎞 Zmiéna de Pierre Renverseau,

Le court-métrage Zmiéna sera présenté par l’équipe du film lors de la Nuit du Fantastique au Katorza de Nantes dans la nuit du vendredi 2 juillet au samedi 3 juillet 2021.

« Zmiéna«  qui signifie « changement » en tchèque – la langue de Kafka – est le titre donné à un court-métrage fantastique indépendant d’angoisse et d’épouvante issu d’une libre adaptation de deux univers croisés : celui littéraire de la Métamorphose (1915) de Franz Kafka et celui cinématographique de La Mouche (1986) de David Cronenberg, remake de la Mouche Noire (1958) de Kurt Neumann.

« L’idée de réaliser un film mélangeant ces deux univers m’a toujours trottée dans la tête.«  écrit Pierre Renverseau, scénariste et réalisateur de Zmiéna. Sa vision cinématographique et fantastique entre en résonance avec le monde actuel comme l’isolement de l’individu moyen en contradiction au besoin d’un retour à la nature. Pierre Renverseau avait auparavant réalisé deux courts-métrages fantastiques : Juste Un Détour (2009) et Nô Exit (2014).

Rurik Sallé y interprète Greg, le personnage de la métamorphose, le personnage unique du huis-clos cauchemardesque de Zmiéna. Rurik Sallé a aussi composé la musique du court-métrage.

Jacques-Olivier Molon, chef maquilleur et technicien effets spéciaux qui est connu et reconnu dans le monde (Amélie Poulain, L’Empereur de Paris, À l’Intérieur…) a supervisé les effets spéciaux et les maquillages de Zmiéna.

Distorsion, « entité tentaculaire et protéiforme », créée en 2013 par Rurik Sallé, à l’origine de la série de livres : Le Cinéma français, c’est de la merde ! était le porteur de projet de la campagne ulule de Zmiéna. Lire la suite

At The Gates au Motocultor 2019

💿 Le nouvel album de At The Gates, The Nightmare Of Being paraît aujourd’hui même, en ce vendredi 2 juillet 2021 chez Century Media Records. Le groupe suédois de death metal mélodique originaire de Göteborg fête ses trente ans de carrière. 

L’un des pionniers de la scène et du son death metal de Göteborg, et du death metal mélodique avec Dark Tranquillity and In FlamesAt The Gates qui s’est formé en 1990, puis séparé en 1996, enfin reformé en 2007, compte aujourd’hui dans ses rangs Tomas « Tompa » Lindberg au chant depuis 1990, Jonas Björler à la basse depuis 1990, Adrian Erlandsson à la batterie depuis 1990, Martin Larsson à la guitare depuis 1993 et Jonas Stålhammar à la guitare depuis 2017. En trente ans de carrière, le groupe a sorti sept albums studios : The Red in the Sky Is Ours en 1992 et With Fear I Kiss the Burning Darkness en 1993 chez Deaf Records, puis Terminal Spirit Disease en 1994 chez Peaceville Records, Slaughter of the Soul en 1995 chez Earache Records, puis At War with Reality en 2014, To Drink from the Night Itself en 2018 et The Nightmare Of Being en 2021 chez Century Media Records.

📸 Retour souvenir en images sur le concert de At The Gates au Motocultor 2019 par Amandine Briche pour Culture METAL quand At The Gates clôturait la soirée du samedi sur la Dave Mustagele 17 août 2019.🤘 Lire la suite

Year Of No Light au Metal Culture(s)

💿 Le nouvel album de Year Of No LightConsolamentum paraît aujourd’hui même en ce vendredi 2 juillet 2021, chez Pelagic Records. 

Pour son vingtième anniversaire, Year Of No Light a signé avec le prestigieux label Pelagic Records. À l’occasion, paraîtra un coffret en bois avec l’intégralité de la discographie du groupe, soient cinq albums studio, outre Consolamentum (2021) : Nord (2006), Ausserwelt (2010), Vampyr et Tocsin (2013), mais aussi plusieurs split albums, EP et la collaboration avec le compositeur belge Dirk Serries des enregistrements Live At Roadburn, sur 12 disques vinyles.

🎞 Réalgar, un premier clip vidéo est paru le jeudi 6 mai 2021.

Le sextuor Years Of No Light est formé depuis 2001 par Johan Sébenne à la basse et à l’électronique, Bertrand Sébenne à la batterie et aux claviers, Jérôme Alban à la guitare et et aux claviers, depuis 2002 par Pierre Anouilh à la guitare et depuis 2008 par Mathieu Mégemont à la batterie et à l’électronique  et par Shiran Kaïdine au chant et à la guitare

📸 Retour souvenir en images sur le concert de Years Of No Light au Metal Culture(s) 2017 en images par Culture METAL… Alors merci à Years Of No Light et merci au Metal Culture(s) !

Year Of No Light, le groupe bordelais de « heavy epicus shoegaze » de sludge/drone/doom metal ou encore de post-rock ambient, atmosphérique et instrumental, clôturait la 7e édition du festival Metal Culture(s) le dimanche 7 mai 2017 à la Chapelle de la Providence à Guéret. D’un point de vue photographique : le groupe porte son nom à merveille en terme de lumières de scène. La prestation de Year Of No Light au Metal Culture(s), aussi avec ses deux batteries, m’a rappelée, avec plaisir, celle de Cult Of Luna au Motocultor. Lire la suite

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑