😷 En raison de la crise sanitaire actuelle, les salles de cinéma sont fermées depuis le 30 octobre 2020. Aussi, l’édition 2021 de Travelling, le festival de la ville au cinéma de Rennes métropole se déroulera en ligne et en classe, du mardi 16 au mardi 23 février. Pour sa 32e édition, la ville au cinéma choisie par Clair Obscur/Travelling est La Nouvelle Orléans (New Orleans), la plus grande ville de l’État Louisiane aux États-Unis, à proximité du golfe du Mexique sur les rives du Mississippi. La Nouvelle Orléans est surnommée Big Easy et réputée pour sa vie nocturne et son Mardi Gras. Ses concerts et sa cuisine reflétent le brassage des cultures française, africaine et américaine.

Dans l’attente de la programmation cinématographique de l’édition virtuelle de Travelling La Nouvelle Orléans, je vous suggère un retour sur la 26e édition du festival de la ville au cinéma de Rennes métropole. Pour son édition 2015, le festival de la ville au cinéma de Rennes métropole avait choisi la capitale norvégienne pour ville de prédilection. Travelling Oslo s’est déroulée voici déjà six ans du mardi 3 au mardi 10 février 2015. Lors de la soirée inaugurale de la 26e édition de Travelling, le mardi 3 février 2015, des courts-métrages de toutes nationalités, dont Tempête sur Anorak (2014) un court métrage du réalisateur breton Paul Cabon avaient été projetés. La projection de la programmation norvégienne avait débuté dès le lendemain, le mercredi 4 février 2015.

L’affiche de Travelling Oslo est une image tirée du film Oslo, 31 août (2012) de Joachim Trier ; film à l’affiche du festival. Outre la thématique urbaine, l’édition Travelling Oslo offrait d’autres thématiques : celle historique et très connue sur les vikings dont la filmographie allait des The Vikings (1958) de Richard Fleisher avec Kirk Douglas, Tony Curtis et Janet Leigh à Valhalla Rising ou Valhalla, Le Guerrier Silencieux (2010) de Nicolas Winding Refn avec Mads Mikkelsen et celle historique et méconnue sur le peuple Sami « les âmes natures » avec entre-autre La Rébellion de Kautokeino (2008) de Nils Gaup ; celle horrifique du « sang sur la neige » avec Le Lac des Morts ou De dødes tjern (1958), The Thing de John Carpenter (1982) et une double dose de Død snø avec les zombies nazis de Dead Snow (2009) et de Dead Snow : Red vs Dead (2014) par Tommy Wirkola (cf : illustration de l’article) et celle du polar avec une double dose de Insomnia avec l’adaptation cinématographique norvégienne par Erik Skjoldbjærg en 1998 et le remake américain par Christopher Nolan avec Al Pacino et Robin Williams en 2002.