💿 Vikings Memories, le deuxième album studio du groupe de néofolk français, SKÀLD sort aujourd’hui même, le vendredi 9 octobre 2020 chez Decca Records/Universal. En mai 2020, SKÀLD avait annoncé être en studio pour l’enregistrement d’un nouvel album.

🎥 SKÁLD Youtube : Fimbulvetr, premier clip extrait de Vikings Memories, le nouvel album de SKÁLD.

Vikings Memories’s tracklist:

01. Fimbulvetr
02. Jörmungrund
03. Grótti
04. Norðrljós
05. Sækonungar
06. Þistill Mistill Kistill
07. Sólarljóð
08. Víðförla
09. Hafgerðingar
10. Í dansinum
11. Nýr

Skàld @ Motocultor 2021SKÀLD était programmé le jeudi 13 août 2020 au Motocultor Festival Open Air ; une édition 2020 qui, comme vous le savez, à été annulée en raison de la crise sanitaire mondiale actuelle… Or, le groupe de néofolk français a reporté sa date d’un an et est ainsi programmé à l’affiche du Motocultor le jeudi 19 août 2021, aux côtés de Heilung, le groupe de folk scandinave.

SKÀLD a été fondé en 2018 à l’initiative du producteur Christophe Voisin-Boisvinet avec Justine GalmichePierrick Valence et Mattjö Haussy (qui, depuis a quitte le groupe). Les musiciens Jaufré Darroux à la harpe et à la lyre et Marti Ilmar Uibo aux percussions accompagnaient le groupe sur scène. En 2019, SKÀLD s’est produit au Hellfest, le dimanche 23 juin 2019 (18h35-19h35) sur la Temple, mais aussi au festival Metal Culture(s) IX à Guéret en Creuse (23), le jeudi 9 mai 2019 (21h55- 23h05).

SKÀLD exhume un héritage scandinave médiéval. Dans la société scandinave à l’époque du Moyen-Age (entre le IXe siècle et le XIIIe siècle) où la tradition orale était souveraine, les scaldes étaient des poètes, très souvent islandais, qui chantaient en vieux norrois des mythes et légendes et relataient les exploits des dieux et des héros issus de la mythologie nordique. Les musiciens de SKÀLD chantent en vieux norrois et utilisent d’ailleurs d’instruments traditionnels scandinaves et d’anciens instruments à cordes comme la nyckelharpa ou la skáldharpa, qu’ils agrémentent de sonorités électroniques.

Le deuxième extrait de Vikings Memories est sorti le 18 septembre, à trois semaines de la sortie de l’album : Grótti, le troisième morceau de l’album, évoque l’un des mythes de l’Edda poétique, celui qui explique l’origine salée de l’eau de mer, celui de Fenja et Menja, les deux géantes seules capables d’actionner les meules de Grótti, le moulin du roi Fróði.

Fróði possédait un moulin capable de moudre toute chose, Grótti. Ses meules étaient si imposantes que personne ne pouvait les actionner. Lors d’un voyage en Suède, Fróði acheta les géantes Fenja et Menja pour faire tourner Grótti et leur fit moudre sans repos de l’or, la paix ou encore la prospérité. Les géantes enduraient leur lourd labeur et entonnaient le Gróttasöngr : « le chant de Grótti » qui annonçait la chute du roi Fróði. Les deux esclaves se rebellèrent contre leur maître et moulèrent une armée dirigée par Mýsingr. Celui-ci tua Fróði et emmena les géantes Fenja et Menja et le moulin Grótti sur son bateau et leur fit moudre du sel, encore et encore. Le sel devint si lourd que le bateau coula, l’eau s’engouffra dans la meule et ainsi l’eau de mer devint salée…

🎥 SKÁLD Youtube : Lyrics-video de Grótti, extrait de Vikings Memories, le nouvel album de SKÁLD.

Le troisième extrait de Vikings Memories est sorti le 2 octobre, soit une semaine de la sortie de l’album : Norðrljós, le quatrième morceau de l’album, évoque les « lumières du Nord », le ciel nocturne des aurores boréales et le Bifröst, l’arc-en-ciel, le pont entre la Terre et le Ciel dans la mythologie nordique.

🎥 SKÁLD Youtube : Lyrics-video de Norðrljós extrait de Vikings Memories, le nouvel album de SKÁLD.

Lire la suite