À l’heure de la réouverture des théâtres en France, on parlera théâtre à Culture METAL ! Voilà trop longtemps qu’est restée vide la rubrique « Théâtre » du webzine. À croire qu’il n’existe pas de corrélation entre le théâtre et le metal. Pourtant, je m’obstine et garde la rubrique « Théâtre » au menu de Culture METAL. Alors pourquoi ?

Aujourd’hui, je vous parlerai du (g)roupe ou de la (t)roupe) allemand(e) de metal symphonique et gothique : Aeternitas.

Le groupe de metal gothique allemand puise son inspiration dans la littérature américaine du XIXe siècle avec des auteurs tels Edgar Allan Poe et Nathaniel Hawthorne. Ce dernier considérait l’étude des mythes classiques, essentielle à la compréhension de la littérature anglaise et américaine. Par ailleurs, Aeternitas est la personification divine de l’éternité dans la mythologie romaine. 

Aeternitas, le groupe allemand de metal gothique et symphonique a été fondé par Anja et Alex Hunzinger en 1999 à Lübeck (Schleswig-Holstein) dans le nord de l’Allemagne. Le groupe est aujourd’hui toujours formé par son noyau et duo fondateur : la claviériste Anja Hunzinger et le guitariste/chanteur Alexander Hunzinger, mais aussi par le chanteur Oliver Bandmann depuis 2003, le batteur Frank Mölk depuis 2004, le guitariste Daniel T. Lentz (guitare « lead ») depuis 2005, et par le bassiste Rick Corbett et la chanteuse Julia Marou depuis 2017. Le groupe de metal gothique et symphonique a déjà sorti cinq albums : Requiem chez Godz Greed Records en 2000, La Danse Macabre chez Armageddon Music en 2004, Rappacinis Tochter – Gesamtwerk chez Danse Macabre en 2009, House of Usher en 2016 et Tales Of The Grotesque en 2018 chez Massacre Records. Le groupe allemand a récemment signé avec le label italien Worm Hole Death et sortira prochainement son nouvel et sixième album dont le titre a déjà été révélé : Haunted Minds. En l’attendant, voici un retour sur l’œuvre Rappacinis Tochter de Aeternitas : une comédie (ou tragédie ?) musicale metal.

Titre du troisième album de Aeternitas, mais aussi titre du spectacle musical metal du groupe de metal symphonique ; groupe qui s’est transformée à l’occasion en troupe de théâtre gothique, Rappacinis Tochter – Gesamtwerk adapte musicalement et théâtralement la nouvelle de Nathaniel Hawthorne, Rappaccini’s Daughter. Il s’agit d’une adaptation musicale et théâtrale en langue allemande dans le registre gothique de la nouvelle littéraire fantastique de l’auteur américain.

Le spectacle a été joué de 2008 à 2011 et reste aujourd’hui visible en DVD dans son intégralité et  sur YouTube pour quelques extraits.

https://www.metal-archives.com/albums/Aeternitas/Rappacinis_Tochter/385554

Pour ceux qui ont eu la chance de voir (ou la malchance de ne pas voir) Aeternitas en concert avec Lordi lors du KillecTour 2020 à Nantes, ou ailleurs en France et en Europe.

Aeternitas
Anja Hunzinger en concert avec Aeternitas au Warehouse à Nantes le mardi 3 mars 2020 📸 Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography pour Culture METAL

La galerie photo intégrale et le live-report de la soirée Aeternitas/Flesh Roxon/Lordi au Warehouse seront publiés dans la foulée sur Culture METAL. Restez à l’affût !