Les groupes affichant plus de trente années de carrière, et dont certains fans n’étaient même pas encore de ce monde alors que sortait leur premier album, forment une sorte de « club privé » qui prend de l’ampleur au fur et à mesure que les formations les plus solides vieillissent. CANDLEMASS fait partie de ce club. A 19h40 le samedi 22 juin, la foule s’est réunie sous l’Altar pour assister à une messe dont on se souviendra de la lourdeur comme de la puissance. Johan Längquist, chanteur sur le mythique premier album des suédois Epicus Doomicus Metallicus (1986) a signé son grand retour au sein de CANDLEMASS 31 ans après (!!!) pour enregistrer l’excellent The Door to Doom (2019) que le groupe culte, toujours emmené par Mats Björkman (guitare), Leif Edling (basse), Jan Lindh (batterie) et Lars Johansson (guitare) tous présents depuis 1984 ou 1987, a merveilleusement défendu à l’occasion de cette superbe leçon de doom. En quatre mots : il fallait y être.

📸 Voici un retour en images sur le concert de CANDLEMASS au Hellfest par Jeremie Foucher de Circle Pit Of Photography pour Culture METAL. 🤘

Lire la suite

Publicités