Les strips signés de l’auteur finlandais, JP Ahonen, sur une famille de black metalleux font un énorme buzz sur Internet depuis plus d’un an. La version bande dessinée va bientôt sortir traduite en français.


belzebubs

La version papier reprend pratiquement tous les strips vus sur Internet jusqu’à l’arrivée de Samaël dans le groupe et avec la création de son corpse paint. Il manque juste les strips ou ils partent au Tuska Festival.

L’album reprend le format d’origine des strips en 4 cases, donc certains ont été modifiés pour ajouter 2 cases quand le strip de base en faisait 6 ou alors 2 gags de 6 cases donnent 3 gags de 4 cases dans l’album. C’est intéressant de voir que cela fonctionne très bien de cette façon, d’y voir aussi quelques nouveaux gags ou d’autres dont je ne me souvenais pas. Les strips ne sont pas forcément dans l’ordre de parution sur le web, mais rapprochés d’autres pour avoir une meilleure lecture. Il y a beaucoup de boulot sur la version papier mais qui ne se voit pas forcément si on connait déjà les strips.

Il a aussi deux gros avantages ! C’est qu’il est en bouquin ! On peut le lire même sans être connecté et la traduction est bonne ! Elle permet de voir certaines subtilités que je n’avais pas forcement captées sur le strip d’origine.

Pour une fois, un petit lexique pour expliquer des références à des non metalleux aurait été utile. Il n’est pas toujours évident d’avoir un metalleux sous la main et si le lecteur ne s’y connait pas en metal, il va manquer des tonnes de références. Pour rester dans les regrets, j’aurais aimé plus d’inédits, car comme pas mal de blog passés en albums, j’ai eu l’impression de relire un vieux truc et pas une nouveauté que j’attendais avec impatience.

Il faut une bonne demi-heure pour parcourir l’album et même si on les connait, les gags sont toujours aussi bons et on se marre bien, ce qui est le plus important !!

 

JP Ahonen, BelzebubsGlénat, 130 pages, 9,95 €– sortie début octobre.

Publicités